Wawa (Ontario)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wawa.
Wawa
Highway 17 à Wawa
Highway 17 à Wawa
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of Ontario.svg Ontario
Démographie
Population 3 204 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 47° 59′ 35″ N 84° 46′ 25″ O / 47.99305556, -84.7736111147° 59′ 35″ Nord 84° 46′ 25″ Ouest / 47.99305556, -84.77361111  
Divers
Langue(s) Anglais, Français
Indicatif +1-705
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ontario

Voir la carte administrative d'Ontario
City locator 14.svg
Wawa

Géolocalisation sur la carte : Ontario

Voir la carte topographique d'Ontario
City locator 14.svg
Wawa

Wawa est une communauté rurale qui dépend du canton de Michipicoten situé dans la province de l'Ontario au Canada. Wawa est situé près du Lac Supérieur et à 220 kilomètres au nord de la ville de Sault-Sainte-Marie.

Origine et étymologie[modifier | modifier le code]

Wawa est un mot en langue Ojibwé qui désigne l'oie sauvage. Le lieu fut habité par les Amérindiens de la Nation Ojibwés. Le premier européen à arpenter la région fut le français Étienne Brûlé.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'endroit devint un lieu de commerce et d'échange avec les trappeurs et coureurs des bois canadiens-français qui établirent un poste de traite fortifié qui s'appela fort Michipicoton.

À la fin du XIXe siècle, de l'or est découvert. Une ruée d'immigrants s'installèrent dans les parages.

En 1899, le hameau prend le nom de Wawa au lieu de celui de Michipicoten, dénomination commune avec le village d'à côté. Plusieurs petites communautés se développent autour de Wawa et de Michipicoten : Gros Cap, Trembley et Dubreuilville.

En 1906, les mines d'or perdirent de leurs attraits avec la raréfaction de ce minerai précieux.

Goethite de Wawa

L'extraction du minerai de fer fut également développé dans la petite cité de Wawa, notamment par l'entrepreneur et industriel Francis Hector Clergue. La construction du chemin de fer de l'Algoma Central permit le transport de ce minerai depuis le centre du District d'Algoma.

La légende de Wawa[modifier | modifier le code]

Une vieille légende concerne la ville de Wawa et se répand parmi les jeunes Québécois qui voyagent entre Montréal et Vancouver en auto stop. Personne ne sait pourquoi personne n'embarque les auto stoppeurs à Wawa, mais certains y sont déjà restés coincés pour plusieurs jours sans que personne ne les aide à faire un bout de chemin. La légende va de simples accidents engendrés par des arrêts non-sécuritaires aux psycopathes auto stoppeurs meurtriers, mais ce qui reste sûr, c'est que peu importe la raison, il ne faut jamais arrêter à Wawa si l'on voyage sur le pouce. Les gens seront désagréables avec vous et vous aurez beaucoup de mal à vous trouver une voiture.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de Wawa et de Michipicoten est constituée d'une forte minorité francophone (un tiers de la population). Quatre écoles sur sept sont francophones regroupant un tiers des effectifs scolaires.

Géographie[modifier | modifier le code]

Au sud de Wawa commence le Parc provincial du Lac Supérieur.

Panneau de bienvenue à Wawa.
Symbole de Wawa, l'oie sauvage.

Liens externes[modifier | modifier le code]