Waskaganish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Waskaganish (homonymie) et Prince Rupert.
Waskaganish
ᐧᐋᔅᑳᐦᐄᑲᓂᔥ
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Nord-du-Québec
Comté ou équivalent Eeyou Istchee
Statut municipal Village cri (Terre 1-B)
Chef Gordon Blackned[1]
Constitution 28 juin 1978
Démographie
Population 1 864 hab. (2006[2])
Densité 6,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 12′ 00″ N 78° 46′ 00″ O / 51.200005, -78.76667251° 12′ 00″ Nord 78° 46′ 00″ Ouest / 51.200005, -78.766672  
Superficie 29 500 ha = 295,00 km2
Divers
Code géographique 99035
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Waskaganish
ᐧᐋᔅᑳᐦᐄᑲᓂᔥ

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Waskaganish
ᐧᐋᔅᑳᐦᐄᑲᓂᔥ

Waskaganish (Cri : ᐧᐋᔅᑳᐦᐄᑲᓂᔥ ou Wâskâhîkaniš) est une municipalité de village cri située dans le territoire d'Eeyou Istchee, dans le Nord-du-Québec, au Québec.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Waskaganish signifie « petite maison »[3].

Description[modifier | modifier le code]

Groupe avec un canot de la Compagnie de la Baie d'Hudson à Waskaganish, 1921

Autrefois connu sous les noms de Rupert House, Fort Charles et Fort Rupert, Waskaganish accueillait vers la fin du XVIIe siècle le tout premier poste de traite dans la région. Il est le plus ancien village cri du Québec.

Comme plusieurs autres entités autochtones, Waskaganish est composée d'une terre réservée de catégorie 1-A (voir Waskaganish (terre réservée cri)), de juridiction fédérale ainsi que d'un village de catégorie 1-B, de juridiction provinciale.

La population cumulée des deux territoires est comptabilisée sur le territoire de catégorie 1-A.

La population de Waskaganish s'élève à environ 2 200 habitants, dont presque tous sont Cris. Depuis 2001, le village est accessible par route, via la route de la Baie-James. Le village est un des neuf villages du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) et de l'Administration régionale crie.

Pour le touriste qui s'y présente, l'Auberge Kanio-Kashee Lodge de Waskaganish déploie ses charmes et étale ses talents avec une grâce rarement vue dans les grands hôtels des métropoles occidentales. Le restaurant Wavies vous offre une cuisine raffinée avec références traditionnelles; par exemple, le montage du plat qui fait référence à un tipi avec vue sur la majestueuse rivière Rupert. Le décor est enchanteur et les gens passionnants.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Première Nation de Waskaganish », sur http://www.aadnc-aandc.gc.ca, Affaires autochtones et Développement du Nord Canada,‎ 15 septembre 2010 (dernière modification)
  2. voir Waskaganish (terre réservée cri)
  3. Toponymie : Waskaganish

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Waskaganish (terre réservée cri) Rose des vents
Baie-James N
O    Waskaganish    E
S
Maison du directeur et autres bâtiments, Waskaganish (Rupert House), QC, 1921(?), Captain George E. Mack
Maison du directeur et autres bâtiments, Waskaganish (Rupert House), QC, 1921(?), Captain George E. Mack