Washinomiya-jinja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Torii du sanctuaire Washinomiya.

36° 05′ 59.7″ N 139° 39′ 17.7″ E / 36.099917, 139.654917 ()

Le Washinomiya-jinja (鷲宮神社?) est un des plus anciens sanctuaires shinto de la région de Kantō, situé à Kuki, préfecture de Saitama (anciennement Washimiya), au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

La plus ancienne mention du sanctuaire se trouve dans l'Azuma Kagami, document historique officiel du shogunat Kamakura. Il bénéficie du patronage de la famille impériale et même du shogun Tokugawa Ieyasu. Diverses manifestations d'art populaire et des spectacles d'art, dont le festival Saibara-Kagura y sont organisés. Sa danse traditionnelle transmise de génération en génération est désignée « bien culturel populaire intangible national ». Le sanctuaire abrite aussi plusieurs reliques anciennes.

À la nouvelle saison, le sanctuaire ne reçoit pas moins de 100 000 visiteurs[1].

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Barbara E. Thornbury, The Folk Performing Arts : Traditional Culture in Contemporary Japan, SUNY Press,‎ 1997 (ISBN 0-7914-3255-6, lire en ligne), p. 207

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]