Washington Shirley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philosophe faisant un exposé sur le planétaire, de Joseph Wright of Derby. Le personnage de droite aurait les traits de Ferrers.

Le vice-amiral Washington Shirley (26 mai 1722 – 1er octobre 1778), 5e comte Ferrers, est un officier de la Royal Navy britannique qui fut aussi astronome amateur, membre de la Royal Society, franc-maçon et pair de Grande-Bretagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Washington Shirley est le second fils de l'honorable Laurence Shirley (lui-même quatrième fils de Robert Shirley, 1er comte Ferrers) et de sa femme, Anne. Circa 1738, il rejoignit les rangs de la Royal Navy où il atteignit les grades de sous-lieutenant en 1741, de premier-lieutenant en 1746 et de post-captain peu après.

Deux semaines après l'exécution de son frère Laurence, 4e comte, en 1760, Washington lui succéda à la chambre des Lords (en tant que nouveau comte Ferrers) et en 1763, George III lui accorda les terres familiales précédemment confisquées à son frère en châtiment de ses crimes (à la très grande surprise de Casanova, alors à Londres) et il commença à transformer le domaine familial de Staunton Harold, dans le Leicestershire. Plus tard il fut promu contre-amiral, en 1771, puis vice-amiral, en 1775.

Le comte était féru d'astronomie et possédait son propre planétaire[1]. En 1761, il fut élu à la Royal Society pour son travail sur les observations du transit de Vénus. Il acheta le tableau de Joseph Wright of Derby intitulé Philosophe faisant un exposé sur le planétaire dans lequel le soleil est remplacé par une lampe, où on a vu en lui le modèle du personnage de droite. Il hébergeait alors Peter Perez Burdett (le personnage de gauche) et il avait lui-même assisté à une conférence de James Ferguson, qui utilisait un planétaire dans ses démonstrations[1]. Le tableau est aujourd'hui visible au musée de Derby.

Washington Shirley est mort en 1778 à Chartley Manor Place, dans le Staffordshire, et a été enterré à Staunton Harold. Comme il n'avait pas d'enfant de sa femme, ses titres et domaines ont été transmis à son plus jeune frère, Robert[2].

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Washington Shirley, 5th Earl Ferrers » (voir la liste des auteurs).