Wardriving

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le wardriving (de l'anglais, war pour wireless access research - mais l'acronyme correspond au mot guerre - et de driving pour conduite) consiste à balayer des réseaux sans fil à l'aide d'un ordinateur, d'un PDA ou d'un smartphone en utilisant une automobile comme moyen de transport. Le but est de pénétrer sans autorisation dans ces réseaux pour obtenir librement et anonymement un accès à internet ou aux postes connectés.

Cette technique s'est principalement développée avant la sécurisation systématique des connexions sans fil. Elle tend aujourd'hui à disparaître, mais quelques réseaux Wi-Fi restent encore, par négligence ou méconnaissance de leurs propriétaires, accessibles librement, sans chiffrement ni clé d'accès. De plus, une protection de chiffrement utilisée naguère couramment (le WEP, Wired Equivalent Privacy) peut être cassée en une dizaine de minutes par interception et analyse des échanges réseau. Les clés WPA (Wi-Fi Protected Access), ont un plus haut niveau de sécurité, même si certaines techniques sont actuellement en cours de développement pour en venir à bout. Leur sécurité devient bonne avec des clés de chiffrement longues (20 caractères, par exemple).

Le wardriving est utilisé pour pouvoir accéder à internet au nom d'une autre personne et donc pouvoir, par exemple, se livrer à des actes de piratage sans pouvoir être inquiété.

Les wardrivers utilisent de temps à autre un GPS (ex: un GPS Bluetooth) connecté à un PDA où est installé une application qui répertorie les coordonnées géographiques, les SSID, les adresses MAC... des points d'accès balayés pour ensuite les importer dans un logiciel de cartographie (ou site tel google-maps) pour avoir une carte complète des réseaux balayés ainsi que toutes les informations récoltées.

Liens externes[modifier | modifier le code]