Wang Shifu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom, le nom de famille, Wang, précède le nom personnel.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wang (patronyme).

Wang Shifu

Activités dramaturge
Naissance Dadu (Pékin, Chine)
Langue d'écriture chinois
Genres zaju

Œuvres principales

Xixiang ji

Wang Shifu (chinois simplifié : 王实甫 ; chinois traditionnel : 王實甫 ; pinyin : Wáng Shífu, fin du XIIIe siècle - début du XIVe siècle) est un dramaturge chinois, auteur de L'Histoire du pavillon de l'Occident (Xixiang ji).

On ne connaît que très peu de choses de la vie de Wang Shifu. Il était originaire de Dadu (l'actuelle Pékin).

Œuvre[modifier | modifier le code]

On connaît trois pièces de l'auteur, L'Histoire du pavillon d'Occident étant la plus fameuse.

Il est l'auteur de L'Histoire du pavillon d'Occident, (Xixiang ji), considérée comme la pièce d'amour la plus fameuse du théâtre chinois. Cette pièce est une reprise du récit de Yuan Zhen intitulé la Biographie de Yingying, à la différence que Wang Shifu lui donne une fin heureuse.

Le Poyao ji (L'habitation troglodyte délabrée) raconte l'histoire d'une femme devant vivre dix ans séparée de son mari, dans une grotte, avant qu'ils puissent se retrouver. Le Lichuntang (La Salle du beau printemps) est la troisième de ses pièces préservées[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Darrobers, dans Lévy 2000, p. 313-314

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Lévy (dir.), Dictionnaire de littérature chinoise, Presses universitaires de France, coll. « Quadrige »,‎ 2000 (1re éd. 1994), 429 p. (ISBN 2-13-050438-8)