Wanderlei Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wanderlei Silva
WanderleiSilva.png
Wanderlei Silva en février 2006, à l'UFC 74.
Fiche d'identité
Nom complet Wanderlei Silva
Surnom The Axe Murderer
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Date de naissance (37 ans)
Lieu de naissance Curitiba, Brésil
Style Muay thai, Jiu Jitsu Brésilien
Équipe Wand fight team
Taille 1,8 m (5 11)
Catégorie 205 ou 185lb
Palmarès en mixed martial arts
Combats 49
Victoires 35
Victoires par KO 25
Victoires par soumission 3
Défaites 12
Matchs nuls 1
No contest 1

Wanderlei Silva est un célèbre pratiquant brésilien de combat libre. Il est né le 3 juillet 1976 au Brésil.

Il a d'abord évolué au sein de l'organisation brésilienne de Vale Tudo (BVF), puis dans l'organisation américaine UFC, le circuit japonais du PRIDE, s'entraînant avec la Chute Boxe. Depuis la disparition du Pride FC, il est retourné à l'UFC et s'entraine aux États-Unis sous la direction d'Ulisses Perreira.

Sur le ring, il utilise des techniques de muay-thaï avec souvent de larges crochets et un clinch (saisie) pour lancer de redoutables coups de genou. Il a également comme spécialité le stomp, c’est-à-dire lancer des coups de pied directs à un adversaire au sol pour finir rapidement le combat. Au Brésil, son surnom est Cachorro Louco, qu'on peut traduire par Mad Dog ou « Chien fou », encore une fois à cause de son style de combat très violent mais aussi à sa façon de fixer les yeux de son adversaire (staredown) avant le combat.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est dans sa ville natale de Curitiba, dans le sud du Brésil, que Wanderlei Silva a commencé son apprentissage de la boxe thaïlandaise à l'âge de 13 ans, à l'époque il se trouvait petit et grassouillet, sous la tutelle de son professeur de toujours : Rudimar Fedrigo.

L'académie de la Chute Boxe n'était alors qu'un simple club de boxe, car le vale tudo n'était pas encore reconnu comme un sport à part entière. Ce n'est qu'après les premiers combats de Pelé dans des tournois nationaux, que l'académie a commencé à étudier le jiu-jitsu brésilien, pourtant considéré à l'époque comme la discipline rivale des sports pieds poings. D'ailleurs, pour son premier combat professionnel, gagné dans la douleur face à Dilson Filho, Wanderlei avouera qu'il ne connaissait absolument rien du combat au sol.

Neuf ans et plusieurs dizaines de combats plus tard, bien des choses ont changé. Wanderlei est désormais ceinture noire de jiu-jitsu brésilien et il est champion poids moyens (- de 93 kg) de la plus importante organisation de combat libre mondiale : le Pride FC. Il est devenu, grâce à son style spectaculaire et agressif, l'un des combattants préférés des fans mais aussi l'un des combattants les plus craints du milieu. Depuis ses débuts en 1996, Wanderlei a toujours montré le même visage, celui d'un guerrier des rings prêt à tout pour s'imposer. Lorsqu'il combattait sous les règles très libres du Vale Tudo brésilien, il utilisait, contrairement à beaucoup, toutes les armes qu'il lui étaient autorisées, à savoir les coups de coude, les coups de genou, les coups de tête mais également les penalty kicks (coups de pied circulaire à la tête d'un adversaire au sol) et les stomps (coups de pied directs à la tête d'un adversaire au sol) de la Chute Boxe, une technique dont il est quasiment l'inventeur.

Grâce à de nombreuses victoires obtenues à l'IVC (International Vale Tudo Championship), notamment celle face à Mike Van Arsdale, Wanderlei Silva se voit offrir, en 1998, l'opportunité d'aller combattre à l'Ultimate Fighting Championship (UFC), l'évènement américain de vale tudo, dans un ring faisant penser à une cage octogonale, le plus important d'alors. Malheureusement pour lui, cette première rencontre dans l'octogone s'achève par une défaite, il s'incline par TKO face à Vitor Belfort un autre Brésilien. En avril 2000, il perd à nouveau par décision face à Tito Ortiz, le champion UFC.

À la même époque, une autre organisation lui ouvre ses portes, le Pride FC, où Wanderlei s'épanouira. Invaincu en 6 combats et tombeur de l'invincible Dan Henderson, Silva obtient, début 2001, la chance de sa vie lorsqu'on lui propose d'affronter le « chasseur de Gracie », le Japonais Kazushi Sakuraba. Considéré à l'époque comme un des tous meilleurs combattants du monde, le Japonais est le grand favori du tournoi. Même Rudimar ne croit pas à une victoire de son élève. Et pourtant, à la surprise générale, Wanderlei bat Sakuraba (dit Saku pour les fans) en moins de 2 minutes, laminant le japonais à coups de genou et terminant le combat avec un penalty (stomp).

Il devient avec cette victoire la « bête noire » des Japonais. Soucieux de laver cet affront, le Pride envoie alors tous ses combattants nippons à l'assaut du Brésilien. Mais tous s'effondrent sous les coups de Wanderlei. Seul, le champion de judo Hidehiko Yoshida tiendra la limite, ne s'inclinant que par décision. Le pauvre Sakuraba s'inclinera deux nouvelles fois, par arrêt du médecin suite à une blessure au Pride 17 et par KO (knock out) au Pride GP 2003. Récemment au premier tour du Pride GP 2005, Yoshida pu avoir sa revanche mais il perdit à nouveau son match.

Détenteur de la ceinture du titre de champion du Pride GP poids moyens (- de 93 kg) depuis 4 ans, il remet son titre en jeu lors du Pride GP 2005. Il se qualifie au premier tour face à Yoshida, puis au second face à Nakamura (élève de Yoshida) et affronte le 28 août 2005 lors de la demi-finale, un de ses rivaux de toujours, le brésilien Ricardo Arona, redoutable adversaire élève de la Brazilian Top Team, école rivale de la Chute Boxe. Wanderlei perd ce combat aux points contre Arona, qui se retrouva en finale contre Mauricio « Shogun » Rua qui avait remporté l'autre demi-finale face au jeune Hollandais Alistair Overeem. Le vainqueur de cette finale fut Mauricio « Shogun » Rua, ami de Wanderlei Silva, membre de la Chute Boxe et également son partenaire d'entrainement.

Silva acquiert beaucoup de notoriété notamment au Japon. Il tourne de nombreux spots publicitaires et fait de nombreuses apparitions sur les télévisions nationales. La DSE (la société de production du Pride) lui a même trouvé un rôle dans un film japonais qu'elle a produit : Nagurimino. Les figurines et T-shirts à son effigie se vendent bien et son fan club s'accroît de jour en jour.

Il a créé sa propre marque de produits free fight : Wand Fight Company. Wanderlei Silva est une star au Japon et un véritable héros national au Brésil. Il fait la une de nombreux magazines sportifs, il est omniprésent à la télévision, à la radio et pour couronner le tout le maire de Curitiba (son lieu de naissance), Cassio Tanigushi, lui a décerné un prix récompensant son talent. En opposition avec son personnage sur le ring, Wanderlei Silva est quelqu'un de très sympathique et de très gentil en dehors. Il est ouvert et disponible avec son public, et n'hésite pas à utiliser sa notoriété pour aider les écoles et orphelinats défavorisés. Marié depuis janvier 2002 avec une Brésilienne, Wanderlei est lui-même papa d'un petit garçon nommé Thor.

Wanderlei Silva a connu de nombreuses blessures, notamment aux coudes et aux genoux. Wanderlei a connu sa plus terrible défaite face à Mirko « Cro Cop » Filipovic lors de la demi-finale du Pride Final Absolute Conflict le 9 septembre 2006, leur première rencontre s'était finie par un match nul lors du PRIDE 20. Un violent KO sur un high kick du Croate, par ailleurs vainqueur du tournoi, a mis fin à ses espoirs de gagner une nouvelle ceinture.

Son maître et mentor, Rudimar Fedrigo, affirme que Wanderlei vient d'entamer un règne de 10 ans au sommet du combat libre.

Le 24 février 2007, Wanderlei remet son titre en jeu et le perd face à Dan Henderson lors du Pride 33. Ses nombreux fans seront surpris par l'attitude peu agressive de Silva qui ce jour-là, ne se montra pas à la hauteur de sa légendaire réputation, s'inclinant par KO au 3e round. C'est un affront pour The Axe Murderer car il partait nettement favori dans ce combat et personne n'aurait pu imaginer le champion s'incliner dans un affrontement debout qui est depuis toujours son domaine de prédilection.

Rivalité avec Quinton Jackson[modifier | modifier le code]

Il est aussi connu pour sa rivalité avec Quinton Jackson, qu'il a affronté à trois reprises, au cours d'échanges considérés comme parmi les plus violents de l'histoire du MMA.

S'étant régulièrement insultés lors d'interviewes et de conférences de presse, les deux hommes finissent par se rencontrer en novembre 2003 sur le ring du Pride FC, à l'occasion du titre de champion Middleweight. Au sommet de sa carrière, Silva fait subir à l'Américain, dès le premier round, une avalanche de coups de genoux et de high-kicks. Jackson se relève à chaque fois, mais ne rend plus les coups: l'arbitre finit par arrêter le combat, constatant que Jackson est « KO debout ».

Wanderlei Silva devant défendre son titre, les deux hommes se rencontrent à nouveau sur le ring du Pride, en octobre 2004. Malgré une bonne entame, Jackson est à nouveau mis KO. Comble de l'humiliation, c'est de la même manière qu'il est battu (coups de genoux); de même, le combat s'arrête alors que Jackson se trouve à moitié en dehors du ring.

Quinton Jackson finira par obtenir sa revanche quatre années plus tard, le 27 décembre 2008, mais l'organisation japonaise ayant disparu, c'est à l'UFC que l'affrontement a lieu. Leur rivalité est encore présente: les deux hommes se bousculent lors de la pesée officielle, et fait rare, l'arbitre ne peut les contraindre à se saluer. A la troisième minute du premier round, Jackson met le Brésilien KO par un crochet du gauche ; surexcité, il continue de frapper Silva à terre alors que l'arbitre le ceinture.

Palmarès MMA[modifier | modifier le code]

  • Record : 35 victoires - 12 défaites - 1 nul (1 no contest)
  • Victoires : 25 (T)KOs (71,00%), 3 soumissions (9,00%), 7 décisions (20,00%)
  • Défaites : 6 (T)KOs (50,00%), 6 Decisions (50,00%)
35 victoires (25 (T)KOs, 3 soumissions, 7 décisions), 12 Défaites (6 (T)KOs, 6 décisions), 1 Draw , 1 No Contest .[1]
Résultat Adversaire Méthode Nom de l'événement Date Round Temps
Chael Sonnen[2] 31/05/2014
Victoire Brian Stann KO (Poings) UFC on Fuel TV - Silva vs Stann 03/03/2013 2 4:08
Défaite Rich Franklin Décision (Unanime) UFC 147 - Silva vs Franklin II 24/06/2012 5 5:00
Victoire Cung Le TKO (Poings) UFC 139 - Shogun vs Henderson 19/11/2011 2 4:49
Défaite Chris Leben TKO (Poings) UFC 132 - Cruz vs Faber 2 02/07/2011 1 0:27
Victoire Michael Bisping Décision (Unanime) UFC 110 - Nogueira vs Velasquez 20/02/2010 3 5:00
Défaite Rich Franklin Décision (Unanime) UFC 99 - THE COMEBACK 13/06/2009 3 5:00
Défaite Quinton Jackson KO (Poings) UFC 92 - THE ULTIMATE 2008 27/12/2008 1 3:21
Victoire Keith Jardine KO (Poings) UFC 84 - Ill Will 24/05/2008 1 0:36
Défaite Chuck Liddell Décision (Unanime) UFC 79 - Nemesis 31/12/2007 3 5:00
Défaite Dan Henderson KO (Poings) PRIDE 33 - The Second Coming 24/02/2007 3 2:08
Défaite Mirko Filipovic KO (Head Kick) PRIDE Final Conflict Absolute 10/09/2006 1 5:26
Victoire Kazuyuki Fujita TKO (Frappes) PRIDE Critical Countdown Absolute 01/07/2006 1 9:21
Victoire Ricardo Arona Décision (Partagée) PRIDE Shockwave 2005 31/12/2005 3 5:00
Défaite Ricardo Arona Décision (Unanime) PRIDE Final Conflict 2005 28/08/2005 2 5:00
Victoire Kazuhiro Nakamura TKO (Coups de pied) PRIDE Critical Countdown 2005 24/06/2005 1 5:24
Victoire Hidehiko Yoshida Décision (Partagée) PRIDE Total Elimination 2005 23/04/2005 3 5:00
Défaite Mark Hunt Décision (Partagée) PRIDE Shockwave 2004 31/12/2004 3 5:00
Victoire Quinton Jackson KO (Coups de genou) PRIDE 28 - High Octane 31/10/2004 2 3:26
Victoire Yuki Kondo KO (Coups de pied) PRIDE Final Conflict 2004 15/08/2004 1 2:46
Victoire Ikuhisa Minowa KO (Poings) PRIDE Bushido 2 15/02/2004 1 1:09
Victoire Quinton Jackson TKO (Frappes) PRIDE Final Conflict 2003 09/11/2003 1 6:28
Victoire Hidehiko Yoshida Décision (Unanime) PRIDE Final Conflict 2003 09/11/2003 2 5:00
Victoire Kazushi Sakuraba KO (Poing) PRIDE Total Elimination 2003 10/08/2003 1 5:01
Victoire Hiromitsu Kanehara TKO (Arrêt du coin) PRIDE 23 - Championship Chaos 2 24/11/2002 1 3:40
Victoire Tatsuya Iwasaki TKO (Frappes) PRIDE Shockwave 28/08/2002 1 1:16
zÉgalité Mirko Filipovic Égalité PRIDE 20 - Armed and Ready 28/04/2002 3 5:00
Victoire Kiyoshi Tamura TKO (Poing) PRIDE 19 - Bad Blood 24/04/2002 2 2:28
Victoire Alexander Otsuka TKO (Arrêt du docteur) PRIDE 18 - Cold Fury 2 23/12/2001 3 2:02
Victoire Kazushi Sakuraba TKO (Arrêt du docteur) PRIDE 17 - Championship Chaos 03/11/2001 1 10:00
Victoire Shungo Oyama TKO (Frappes) PRIDE 14 - Clash of the Titans 27/05/2001 1 0:30
Victoire Kazushi Sakuraba TKO (Frappes) PRIDE 13 - Collision Course 25/03/2001 1 1:38
Victoire Dan Henderson Décision PRIDE 12 - Cold Fury 09/12/2000 3 5:00
zNo Contest Gilbert Yvel No Contest (Yvel kicked in the groin) PRIDE 11 - Battle of the Rising Sun 31/10/2000 1 0:21
Victoire Guy Mezger KO (Frappes) PRIDE 10 - Return of the Warriors 27/08/2000 1 3:45
Victoire Todd Medina KO (Coups de genou) Meca 2 - Meca World Vale Tudo 2 12/08/2000 1 0:39
Défaite Tito Ortiz Décision (Unanime) UFC 25 - Ultimate Japan 3 14/04/2000 5 5:00
Victoire Bob Schrijber Soumission (Rear Naked Choke) PRIDE Grand Prix 2000 Opening Round 30/01/2000 1 2:42
Victoire Daijiro Matsui Décision PRIDE 8 21/11/1999 2 10:00
Victoire Carl Malenko Décision PRIDE 7 12/09/1999 2 10:00
Victoire Tony Petarra KO (Coup de genou) UFC 20 Battle for the Gold 07/05/1999 1 2:53
Victoire Eugene Jackson KO (Poings) IVC 10 World Class Champions 27/04/1999 1 0:32
Victoire Adriano Serrano KO (Poings et Coup de pied) IVC 9 The Revenge 20/01/1999 1 0:22
Défaite Vitor Belfort TKO (Frappes) UFC Ultimate Brazil 16/10/1998 1 0:44
Victoire Mike Van Arsdale KO (Poing et Coup de pied) IVC 6 The Challenge 23/08/1998 1 4:00
Défaite Artur Mariano TKO (Coupure) IVC 2 A Question of Pride 15/09/1997 2 13:10
Victoire Egidio da Costa KO (Poings) IVC 2 A Question of Pride 15/09/1997 1 2:27
Victoire Sean Bornett KO (Coup de pied) IVC 2 A Question of Pride 15/09/1997 1 1:19
Victoire Marcelao Marcelao Soumission (Blessure à l'épaule) BVF 10 Brazilian Vale Tudo 10 01/07/1997 1 0:20
Victoire Dilson Filho KO (Poing) BVF 6 Brazilian Vale Tudo 6 01/11/1996 1 3:35

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • C'est un ami de Jérémie Janot qui a pour lui un respect et une admiration particulière. D'ailleurs Jérémie s'est fait le même tatouage tribal sur le crâne que Wanderlei.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]