Wanda Nowicka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plakat Wybory do Parlamentu Europejskiego Twój Ruch.jpg

Wanda Nowicka (née le ) est une militante féministe et femme politique polonaise de gauche, philologue classique de formation.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1985-1993, elle fut enseignante de latin et anglais dans des lycées de Varsovie. Elle est cofondatrice de l'organisation laïque Neutrum (Stowarzyszenia na rzecz Państwa Neutralnego Światopoglądowo) en 1990. Elle est cofondatrice en 1992 puis présidente de la Fédération des droits des femmes et du Planning Familial. Elle est cofondatrice du comité polonais de l'ONG "Pékin '95".

Elle est cofondatrice en 1999 puis coordinatrice du réseau régional Astra (Central and Eastern European Women’s Network for Sexual and Reproductive Health and Rights). Dans les années 1995-2002, elle est expert pour l'Organisation mondiale de la santé dans le cadre du programme concernant la fécondité humaine.

En 1994, elle est la lauréate de l'édition polonaise du concours La Femme Européenne. En 2000, elle travaille en partenariat avec la fondation hollandaise Femmes sur les vagues et coordonne l'organisation polonaise lors de la visite du bateau Langenort, qui joue le rôle de cabinet gynécologique dans le port de Władysławowo. En 2005, elle reçoit une récompense financière de la fondation Sigrid Rausing pour le compte d'Astra pour son rôle particulier de leadership.

Le 16 mai 2008, Wanda Nowicka reçoit la prestigieuse récompense de l'Université en exil (University-in-Exile Award) de l'université new-yorkaise The New School. La récompense a été créée pour récompenser les personnalités permettant le développement de la démocratie et des droits humains.

Famille[modifier | modifier le code]

Elle est divorcée du philosophe Światosław Nowicki.

Elle a trois fils, tous trois militants de gauche "communiste". Michał Nowicki est militant de l’Organizacja Młodzieżowa "Lewica Bez Cenzury" (Organisation de la Jeunesse "La Gauche sans censure"), Florian Nowicki est militant du Polska Partia Pracy (Parti du travail polonais). Le troisième, Tymoteusz Nowicki, a remporté à deux reprises la coupe du monde de kick boxing.

Activités politiques[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980-1981, elle est membre de Solidarność, puis après 1989, elle s'engage en politique du côté de la gauche laïque. En 1991, elle est candidate sur une liste Solidarność Pracy aux élections parlementaires, en 1997 elle se présente à un mandat de sénateur avec le soutien de l'Union du travail (Unia Pracy). Elle obtient 188 572 voix. Dans les années 1998-2002, elle est membre de la diétine (conseil régional) de Mazovie, élue sur la liste de l’Alliance de la gauche démocratique (Sojusz Lewicy Demokratycznej, SLD).

Dans les années 2001 et 2005, elle se présente sans succès aux élections pour les sénatoriales avec le soutien du SLD. Aux élections sénatoriales, elle obtient 105 480 voix. En 2006, elle se présente au poste de présidente (maire) de Varsovie avec le soutien du Parti du travail polonais (PPP) (pl) et obtient 0,28 % des voix (1 211 voix), ce qui la classe à la dixième place.

Députée[modifier | modifier le code]

Elle est élue en octobre 2011 députée à la diète sur la liste du Mouvement Palikot. Elle devient le vice-maréchal (vice-présidente) de la diète.

Liens externes[modifier | modifier le code]