Walter Wanderley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Walter Wanderley

Naissance 1932
Drapeau du Brésil Recife, Brésil
Décès 1986
Drapeau des États-Unis San Francisco, États-Unis
Activité principale Organiste, pianiste
Genre musical Musique latine, bossa nova
Instruments Orgue, piano
Labels Verve Records, A&M/CTI, GNP Cresendo

Walter Wanderley était un organiste et pianiste, célèbre interprète de bossa nova, né à Recife (Brésil) en 1932 et mort à San Francisco en 1986[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il rejoint São Paulo en 1947 où il apprend à jouer de l’orgue auprès de sa tante et étudie l'harmonie au Lyceu de Artes. Il commence à jouer et enregistrer professionnellement vers l'âge de 18 ans pour finalement enregistrer une vingtaine d’albums au Brésil.

Déjà célèbre dans son pays natal à la fin des années 1950, il devint internationalement connu grâce à sa collaboration avec la chanteuse Astrud Gilberto et son mari João Gilberto, en particulier avec le titre Summer Samba (en) qui atteint la 26e place au Billboard Hot 100[2]. Entre 1966 et 1967, il a enregistré pour Verve Records trois albums, « Rainforest », « Chegança » et « A Certain Smile, A Certain Sadness » avec Claudio Slon (batterie) et José Marino (basse), produits aux États-Unis par Creed Taylor.

Après la dissolution du trio, Wanderley a continué à enregistrer des albums chez Verve, A&M/CTI, et GNP Cresendo, tout en faisant de nombreuses apparitions en public, dont une tournée de concerts au Mexique[2].

Wanderley était connu pour son style fluide et sa maîtrise du Hammond B-3. Il était marié à Isaurinha Garcia (pt), l'une des chanteuses les plus populaires au Brésil.

Wanderley mourut d'un cancer en 1986.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1959 : Festa dançante
  • 1960 : Eu, você e Walter Wanderley
  • 1961 : Sucessos dançantes em ritmo de romance
  • 1961 : Walter Wanderley
  • 1962 : Samba é samba com Walter Wanderley
  • 1962 : O sucesso é samba
  • 1963 : Samba no esquema de Walter Wanderley
  • 1963 : Walter Wanderley e o bolero
  • 1963 : O samba é mais samba com Walter Wanderley
  • 1964 : Órgão, sax e sexy-Walter Wanderley e Portinho
  • 1966 : Rain Forest
  • 1966 : Chegança
  • 1966 : A Certain Smile, A Certain Sadness
  • 1967 : Batucada
  • 1967 : Kee-Ka-Roo
  • 1968 : When It Was Done
  • 1969 : Moondreams
  • 1969 : Popcorn[2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Allmusic
  2. a, b et c Discography (en)