Walter Bentley Woodbury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Walter Bentley Woodbury

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie de Walter Bentley Woodbury, vers 1860.

Naissance 26 juin 1834
Flag of the United Kingdom.svg Manchester, Royaume-Uni
Décès 5 septembre 1885 (à 51 ans)
Flag of the United Kingdom.svg Margate, Royaume-Uni
Nationalité Flag of the United Kingdom.svg Britannique
Profession
Le canal du port de Batavia, vers 1870. Impression à l'albumine.
Intérieur d'une fabrique de thé à Java, milieu des années 1860. Impression à l'albumine.
Un des fils de Mangkoe Negoro van Solo avec des danseuses.
Le temple de Borobudur.
Bateaux dans le port de Probolingo.
Trois jeunes femmes javanaises.
Une danseuse de Bali.

Walter Bentley Woodbury (26 juin 1834 - 5 septembre 1885) est un photographe et inventeur britannique, pionnier dans son domaine. Il fut l'un des premiers photographes en Australie et aux Indes orientales néerlandaises (actuelle Indonésie). À l'origine de nombreuses inventions brevetées en photographie, son innovation la plus connue est la photoglyptie (ou Woodburytype), un procédé opto-mécanique de reproduction d'images photographiques.

Enfance[modifier | modifier le code]

Woodbury est né à Manchester en Angleterre le 26 juin 1834[1]. Étudiant en génie civil, il construisit ses propres chambres noires avec des boîtes de cigares et des verres de lunettes[2].

Photographe en Australie, en Extrême-Orient, à Java et à Londres[modifier | modifier le code]

En 1851, Woodbury, qui était déjà un photographe professionnel, arriva en Australie et trouva très vite du travail au département de génie civil des acqueducs de Melbourne. Il photographia la construction de ces derniers ainsi que celle d'autres bâtiments de la ville. Il reçut une médaille pour ses clichés en 1854[3].

À un certain moment dans le milieu des années 1850, Woodbury rencontra le photographe britannique expatrié James Page. En 1857, ils se rendirent tous les deux à Batavia (actuelle Jakarta) où ils arrivèrent le 18 mai 1857 et s'associèrent pour former le studio Woodbury & Page la même année[4].

Pendant la majeure partie de l'année 1858, Woodbury & Page produisit des photographie dans l'Est et le centre de Java, dont d'importants clichés des temples en ruine près de Surakarta avant le 1er septembre de cette année[5]. Après leur tournée à Java, Woodbury et Page retournèrent à Batavia le 8 décembre 1858[6].

En 1859, Woodbury rentra en Angleterre pour trouver un fournisseur fiable de matériel photographique pour son studio et il contacta la firme Negretti & Zambra[7].

Woodbury retourna à Batavia en 1860, et durant la majeure partie de l'année, il voyagea dans le centre et l'Ouest de Java avec Page et son frère, Henry James Woodbury (1836 – 1873), qui avait débarqué à Batavia en avril 1859[8]. Le 18 mars 1861, Woodbury & Page emménagea dans de nouveaux locaux, toujours à Batavia, et le studio fut renommé Photographisch Atelier van Walter Woodbury, connu aussi sous le nom de Atelier Woodbury. Le studio vendait des portraits, des clichés de Java, des stéréogrammes, des appareils photo, des lentilles, des produits chimiques pour les photos et d'autres produits autour de la photographie. Les nouveaux locaux seront utilisés jusqu'en 1908, lorsque le studio sera fermé[9].

Dans sa carrière, Woodbury a réalisé beaucoup de portraits, mais aussi des photos ethnographiques et topographiques. Il fit des clichés en Australie, à Java, à Sumatra, à Bornéo et à Londres[10]. Bien que le nom des photographes de la firme Woodbury & Page étaient rarement marqués sur leurs photographies, entre 1861 et 1862, Walter Woodbury marquait son nom sur ses clichés : "Photographed by Walter Woodbury, Java"[11].

Retour en Angleterre et invention d'un procédé photographique[modifier | modifier le code]

Début 1863, Woodbury rentra en Angleterre à cause de problèmes de santé[12].

De retour dans son pays natal, Woodbury inventa la photoglyptie (ou Woodburytype), un procédé opto-mécanique de reproduction d'images photographiques qu'il fit breveté en 1864[13]. Entre 1864 et 1885, Woodbury breveta plus de 30 inventions en Grande-Bretagne et à l'étranger, comme le ballon photographique, le film inversible et des améliorations des lanternes optiques et en stéréoscopie[14]. En plus de ces inventions, Woodbury fit beaucoup de clichés des quartiers pauvres de Londres[15].

En 1865, les droits de son procédé photographique (la photoglyptie) furent achetés par la Photo Relief Company, puis par la Woodbury Permanent Photographic Printing Company et encore achetés par une succession de compagnies en Grande-Bretagne et ailleurs[16].

Woodbury meurt le 5 septembre 1885[17] pendant des vacances à Margate dans le Sud de l'Angleterre. Il est enterré au cimetière d'Abney Park à Stoke Newington près de Londres où le caveau familial se trouve aujourd'hui.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anglo-American Name Authority File.
  2. Auer and Auer.
  3. Auer and Auer; Browne and Partnow, 676-677.
  4. Merrillees, 256, 258. Bloom fixe la date de leur arrivée à Batavia à l'automne 1856 (Bloom, 29).
  5. Merrillees, 256.
  6. Merrillees, 256-257.
  7. Bloom, 29.
  8. Merrillees, 258,
  9. Merrillees, 258-260.
  10. Edwards, 581; Merrillees, 260; Browne et Partnow, 677.
  11. Merrillees, 260
  12. Merrillees, 260; Ovenden, 35. Bloom fixe la date de son retour à 1862 (Bloom, 30), Auer et Auer donnent la date de 1864.
  13. Ovenden, 216; Rosenblum, 198; Bloom, 30. Auer et Auer donne la date de 1866.
  14. Auer et Auer; Browne et Partnow, 677.
  15. Browne and Partnow, 677.
  16. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Auer_et_Auer.
  17. Merrillees, 260.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michèle Auer et Michel Auer, Encyclopédie internationale des photographes de 1839 à nos jours/Photographers Encyclopaedia International 1839 to the Present (Hermance: Éditions Caméra Obscura, 1985).
  • Bloom, John. "Woodbury and Page: Photographers of the Old Order". In Toward Independence: A Century of Indonesia Photographed (San Francisco: The Friends of Photography, 1991), 29-30.
  • Browne, Turner, and Elaine Partnow. Macmillan Biographical Encyclopedia of Photographic Artists & Innovators (New York: Macmillan, 1983), 676-677.
  • Canadian Centre for Architecture; Collections Online, s.v. "Woodbury, Walter B.". Accessed 28 September 2006.
  • Edwards, Gary. International Guide to Nineteenth-Century Photographers and Their Works (Boston: G.K. Hall, 1988), 581-582.
  • Elliott, Alan F. Luminous-Lint, s.v. "Walter B. Woodbury". Accessed 30 January 2007.
  • Gernsheim, Helmut. The Rise of Photography: 1850-1880: The Age of Collodion (London: Thames and Hudson Ltd., 1988), 263-264.
  • Leo Haks, Indonesian Art & Photography, s.v. "Woodbury & Page". Accessed 28 septembre 2006.
  • Merrillees, Scott. Batavia in Nineteenth Century Photographs (Richmond, England: Curzon Press, 2000), 256-260.
  • Ovenden, Richard. John Thomson (1837-1921): Photographer (Edinburgh: National Library of Scotland, The Stationary Office, 1997), 35-36, 216.
  • Rosenblum, Naomi. A World History of Photography (New York: Abbeville Press, 1984), 34, 197-198.
  • Union List of Artist Names, s.v. "Woodbury, Walter Bentley". Accessed 28 septembre 2006.