Wall of death

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The audience looks on as the stunt rider passes nearby

Le mur de la mort[1] (en anglais: Well of Death ou "Maut ka Kuaa" en Inde) est une attraction constituée par le démonstration de motocyclistes ou d'automobilistes conduisant à l'aide de la force centrifuge dans un silo dont les murs sont verticaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hazel Watkins, who performed with Hager's Wall of Death in the 1920s

Le premier est apparu dans la parc d'amusement de Coney Island (New York) en 1911. L'année suivante cette attraction voyagea dans le pays. Dès les années 1915 les premiers "silodromes" à murs verticaux apparurent et furent rapidement intitulés «mur de la mort». Aux États-Unis, ce phénomène a atteint son zénith au cours des années 1930 avec plus de 100 attractions.

Dans les années 2000 il ne reste que peu de ces attractions.

Inde[modifier | modifier le code]

En Inde, le spectacle est connu sous le même nom de mur de la mort (Well of Death) (hindi : मौत का कुआँ, pendjabi : ਮੌਤ ਦਾ ਖੂਹ) il peut être vu dans des melas (fairs) à travers le pays[2]. En Inde, d'autres véhicules peuvent être utilisés, comme des automobiles, notamment à Adilabad en Inde depuis 2005[3].

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Le premier mur de la mort au Royaume-Uni est apparu en juin 1929 au parc d'amusement de Kursaal Amusement Park. Les spectacles ont été interrompus durant la guerre mondiale[4],[5].

Produits culturels[modifier | modifier le code]

A specially adapted 'Wall of Death' Indian motorcycle

Ces spectacles sont apparus dans divers films comme My House in Umbria (2003), Spare a Copper (1941), Roustabout (1964), Eat the Peach (1986), There Is Another Sun (1951; titled The Wall of Death in the US) et Scotland Yard: The Wall of Death (1956).

Un documentaire grec traite également de cette pratique en Grèce, "Ο γύρος του θανάτου" ("The Spin of Death"), réalisé en 2004[6]. Un autre film date de l'année 1983[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Harley-Davidson Reader. Jean Davidson, Hunter S. Thompson, Sonny Barger. MotorBooks International, 15 Aug 2006
  2. Neena Sharma, Well of Death faces extinction, The Tribune, Chandigarh, India - Dehradun Plus
  3. S. Harpal Singh, « Defying death in `maut ka kuan' », The Hindu,‎ Dec 15, 2005
  4. The Kursaal Flyers, Nick Corble, Essex Life, February 2007
  5. Ken Fox Hellriders: a Journey With the Wall of Death Gary Margerum, The History Press April 1, 2012. ISBN 0752465732
  6. ecofilms web site « http://www.ecofilms.gr/popup2005gr.asp?Year=2005&reqid=S-32 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2014-05-25, Thessaloniki Documentary Film Festival web site [1]
  7. Cinemainfo web site

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ford, Allan, and Corble, Nick, Riding the Wall of Death, 2006, Tempus Publishing (ISBN 0-7524-3791-7)
  • Ford, Allan, and Corble, Nick You Can't Wear Out An Indian Scout - Indians and the Wall of Death, 2009, Amberley Publishing (ISBN 978-1848680944)
  • Gaylin, David, The Harley-Davidson Reader, Motorbooks (ISBN 978-0-7603-2591-9)