Waldorf-Astoria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Waldorf Astoria)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Waldorf et Astoria.
Waldorf-Astoria
Entrée de l'hôtel.
Entrée de l'hôtel.
Localisation
Localisation Park Avenue
New York
États-Unis
Coordonnées
géographiques
40° 45′ 24″ N 73° 58′ 27″ O / 40.7566, -73.974140° 45′ 24″ Nord 73° 58′ 27″ Ouest / 40.7566, -73.9741  
Équipements
Nombre d'étages 47
Compagnies
Architecte(s) cabinet Schultze and Weaver
Style Art déco

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Waldorf-Astoria

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Waldorf-Astoria

Le Waldorf-Astoria est un hôtel situé à New York, mondialement connu, notamment pour ses expositions d'art. C'est un gratte-ciel de style art déco faisant 47 étages (soit 191 mètres). Il est situé à Manhattan, sur Park Avenue.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis 1931[modifier | modifier le code]

L'hôtel Waldorf-Astoria fait partie de la chaîne d'hôtels Waldorf-Astoria Collection[1], qui appartiennent au groupe hôtelier Hilton.

Ce gratte-ciel date de 1931. Ses architectes étaient le cabinet Schultze and Weaver[2]. Le nom de cet hôtel est une référence à William Waldorf Astor (1848-1919).

Une magnifique pendule (qui sonne) est située au centre du hall de réception.

Le groupe hôtelier Hilton compte bâtir d'autres hôtels appelés Waldorf-Astoria en Floride, dans le Walt Disney World Resort et en Californie, à Beverly Hills.

Les Américains surnomment ce gratte-ciel le Hyphen en référence au trait d'union (hyphen en anglais) dans le nom de ce gratte-ciel.

L'hôtel est un palace disposant de services et suites de premier ordre. Parmi les très nombreuses chambres, on peut aussi tomber sur de toutes petites pièces donnant sur des arrière-cours peu engageantes.

En octobre 2014, le groupe Hilton vend l'hôtel Waldorf-Astoria à une compagnie d'assurance chinoise pour 1,95 milliards de dollars, Hilton continuant de gérer l'hôtel[3].

Ancien Waldorf-Astoria[modifier | modifier le code]

Le Waldorf-Astoria actuel est en fait le deuxième immeuble à porter ce nom.

En 1893, William Waldorf Astor, pour contrarier sa tante Caroline Astor, véritable arbitre de la haute société new-yorkaise, fit démolir son château sur la Cinquième Avenue, pour construire à la place le Waldorf Hotel. En réponse à celui-ci, Caroline Astor autorisa son fils, John Jacob Astor, à détruire sa demeure voisine et à engager l'architecte du Waldorf, Henry J. Hardenberg, pour réaliser l'Astoria Hotel (1897). Quand les querelles familiales cessèrent, on relia les deux édifices par un couloir pour former le Waldorf-Astoria.

L’entrée sur Park Avenue s’appelait the Ladies Lobby (Entrée des dames) et le bar Peacock Alley (Allée des paons) rappelle une promenade, où paradaient les élégantes, d’une centaine de mètres de long qui reliait l’hôtel Waldorf, à The Astor. Ces deux hôtels furent détruits en 1929 et remplacés par l'Empire State Building, construit en 1931.

L'ancien Waldorf en 1916 peint par Childe Hassam.
L'ancien Waldorf-Astoria en 1904-1908.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]