Waiau (cours d'eau, Canterbury)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 46′ 40″ S 173° 22′ 19″ E / -42.77774, 173.37188

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Waiau.
Waiau River
Le Waiau et ses affluents sur une carte de l'île du Sud.
Le Waiau et ses affluents sur une carte de l'île du Sud.
Caractéristiques
Longueur ?
Bassin 3 310 km2
Débit moyen ?
Cours
Se jette dans Océan Pacifique
Géographie
Pays traversés Nouvelle-Zélande

Waiau est le nom de trois cours d'eau de la Nouvelle-Zélande, dont un se trouve dans le nord de la région de Canterbury, dans l'île du Sud. Il prend sa source dans les monts Spenser, d'où il coule vers l'est jusqu'à l'océan Pacifique.

Il a le bassin versant le plus étendu des cours d'eau du nord de la région, 3 310 km²[1]. Parmi ses affluents les plus importants on trouve le Lewis, le Doubtful, le Hope, le Hanmer, le Mason et le Leader.

Le Waiau passe par la partie sud des plaines de Hanmer, puis par un défilé avant d'entrer dans la partie nord des plaines de Culverden et tourner à l'est, où il rencontre la ville portant son nom, Waiau. Il passe par deux défilés de plus avant d'atteindre son embouchure sur le Pacifique à 130 au nord de Christchurch.

Autrefois connu sous les noms de Waiau-ua ou Dillon, il fut une barrière majeure à la communication entre le Canterbury et l'île du Nord jusqu'à la construction en 1864 d'un pont au sud de sa confluence avec le Hanmer.

Il y a une légende maori concernant ce Waiau et le Clarence. Waiau-ua (le Waiau) et Waiau-toa (le Clarence) y sont des amoureux homme et femme, respectivement, habitant les monts Spenser. Suite à une histoire inconnue, ils sont transformés en cours d'eau dont les sources sont proches l'une de l'autre. Quand les pluies du printemps font fondre la neige sur les monts et causent des inondations, les Maori disent que c'est les amants qui lamentent leur sort et pleurent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Waiau River, Canterbury » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Robert Logan ; Waimakariri: The story of Canterbury's "river of cold rushing water" ; Christchurch ; 1987 ; (ISBN 0473005204) ; page 6