Wadōkaichin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pièce d'argent Wadōkaichin (和同開珎),
Japon. musée de la monnaie de la banque du Japon.
Pièce d'argent Wadōkaichin.


Le wadōkaichin (和同開珎?), pouvant aussi s’écrire en alphabet latin wadō-kaichin ou wadō-kaihō, est la plus ancienne monnaie officielle japonaise : ayant été fabriquée à partir de 708 ap J.-C. sur l'ordre de l'impératrice Gemmei. Elle resta en circulation jusqu’en 958 ap J.-C.. Ces pièces de monnaie étaient rondes et possédaient un trou de forme carrée en leur milieu. Celles-ci furent les premières d’un type de pièces appelées jūnizeni ou kōchō jūnisen.

« Wadōkaichin » est la lecture que l’on peut faire des quatre caractères imprimés sur la pièce de monnaie. On suppose que ce nom proviendrait de la juxtaposition du nom de l’ère Wadō (和銅 « cuivre japonais ») pouvant aussi signifier « bonheur » et de « kaichin » qui aurait un rapport avec « monnaie ».

Cette devise a été inspirée par la monnaie nommé kaigentsūhō (開元通宝, Kai Yuan Tong Bao), de la dynastie chinoise des Tang (唐) (618-907), fabriquée auparavant à Chang'an en 621 ap J.-C.. Le wadōkaichin avait les mêmes spécifications que la pièce de monnaie chinoise, avec un diamètre de 2,4cm et un poids de 3,75g.

Notes et références[modifier | modifier le code]