Wackie's

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wackie's

Fondateur Lloyd Barnes
Genre Reggae, dub
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège New York

Wackies est un label indépendant américain spécialisé dans le reggae.

Fondé par Lloyd Barnes sous le nom de Wackie's House Of Music et basé sur White Plains Road à New York, Wackies est à la fois un magasin de disques et un studio d'enregistrement. Il est considéré par certains comme le premier studio reggae de taille conséquente aux États-Unis.

Son du label[modifier | modifier le code]

La musique de Wackie's a un son particulier. Basé sur une basse lourde conçue pour produire un son "lo-fi". Ils réalisent ce son à l'aide de techniques d'enregistrement et d'un matériel spécifique, aujourd'hui exposé dans le musée Les Paul. Des artistes populaires jamaïcains tels que Horace Andy, Sugar Minott et Wayne Jarret sont apparus régulièrement sur le label. De plus, Lloyd Barnes a produit nombre d'artistes new-yorkais comme Itopia, The Chosen Brothers, Love Joys, Jah Batta, Clive Field Marshall, Dub Generals ou encore Junior Delahaye, auteurs des premières réalisation du label Wackie's. Plus communément connu sous le nom de Bullwackies All Stars, Lloyd Barnes a travaillé avec un groupe de musiciens éminents tels Jerry Harris, Ras Menelik, Jerry Johnson, Clive "Azul" Hunt et Douglas Levy.

Influences sur le hip hop américain des origines[modifier | modifier le code]

Les productions du label, bien que surtout reconnues dans le domaine du reggae, ont influencé le mouvement naissant du hip-hop dans le New York des années 1970 et 80, les sound systems de reggae étant alors très populaires dans toute la ville. C'est au cours de ces sound systems que des DJs de reggae comme Jah Batta jouaient des disques de Wackie's. Tout ceci conduira à l'émergence des premières soirées hip hop avec MCs sur le modèle des sound systems de reggae. Il est aussi a noté qu'en 1979, le label produisit un des premiers disques de hip-hop avec l'album Wack Rap des artistes Solid C., Bobby D., et Kool Drop.

Les années 90 et l'implantation au Japon[modifier | modifier le code]

Wackie's continua à produire des disques tout au long des années 1990 et en 1999, avec l'aide de Ras Takashi, une subdivision du label fut créée au Japon sous l'appellation "Wackies Far East Chapter". Au vu de la promotion de cette structure et du label en général, une tournée fût organisée cette même année en compagnie de Ras Takashi ainsi que de Ras Kush. Parmi les disques à l'actif de Wackies Far East Chapter, on peut citer par exemple des disques de Lloyd Barnes, Ras Takahi ou encore Ras Kush. La subdivision est encore active et participe aujourd'hui encore à la production d'artistes ainsi qu'à la promotion du label au Japon.

Les années 2000[modifier | modifier le code]

Le label est encore actif dans les années 2000. Jammyland, Plush label, Ras Takashi, Dubsensemania et beaucoup d'autres continuent à collaborer avec Lloyd Barnes. Par ailleurs, un important travail de rééditions de disques sortis sur le label dans les années 1970 et 80 est toujours en cours avec le regain d'intérêt actuel pour le reggae old school.

Travail de rééditions[modifier | modifier le code]

Après avoir été longtemps épuisées, les anciennes productions du label font aujourd'hui l'objet de rééditions sous l'impulsion des artistes de techno allemands Moritz Von Oswald et Mark Ernestus qui ont créé pour l'occasion une subdivision "Wackies" à leur label Basic Channel. Pour l'heure, le duo a ainsi contribué à voir rééditer les disques d'artistes comme Horace Andy, Wayne Jarrett, Love Joys, The Meditations et Sugar Minott.

Liens externes[modifier | modifier le code]