Wa-Pi-Ti, enfant scalpeur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wa-Pi-Ti, enfant scalpeur
Série
Auteur René Goscinny (scénario) et Rol (dessins)
Scénario René Goscinny
Dessin Rol
Genre(s) bande dessinée humoristique franco-belge

Personnages principaux Wa-Pi-Ti ; le shérif

Éditeur Vents d'Ouest
Collection Les Archives Goscinny
Nb. d’albums 1

Wa-Pi-Ti, enfant scalpeur est une histoire de bande dessinée créée par René Goscinny et Rol en 1957.

Naissance de la série[modifier | modifier le code]

Entré au Journal de Tintin en 1956, Goscinny commence à écrire pour le périodique plusieurs séries de bande dessinée plus ou moins longues. Certaines vont en effet perdurer (La Famille Cokalane, Alphonse, Monsieur Tric), d'autres n'existeront que le temps d'une histoire. C'est le cas de Wa-Pi-Ti, enfant scalpeur.

L'idée de la collaboration Rol-Goscinny a été concrétisée le 3 juin 1957, quand le rédacteur en chef du Journal Tintin André Fernez envoie une lettre au scénariste, dans laquelle il lui demande de bien vouloir s'inspirer des croquis exécutés par Rol (joints à l'envoi) pour écrire des scénarios comiques[1]. Sur les trois séries imaginées par Fernez pour cette collaboration Rol-Goscinny, seule Pipo et Nénuphar ne verra pas le jour. Les deux autres, Wa-Pi-Ti, enfant scalpeur et Oscar Baudruche mène l'enquête, ne vivront que le temps d'une histoire.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors que le shérif s'apprête à manger un bon pique-nique, une flèche se plante dans le poulet du repas. Pensant être attaqué par les Peaux Rouges, l'homme de loi tire dans tous les côtés avec son revolver. La fumée dissipée cache un enfant indien, Wa-Pi-Ti, portant des flèches et un carquois.

Le shérif lui demande s'il veut jouer à la "petite guerre", ce à quoi le jeune indien lui répond « Pas la petite, la grande ! ». Entrant dans le jeu, l'homme se laisse alors ficeler à un arbre. Seulement, l'enfant est sérieux et désire scalper le visage-pâle : apeuré, ce dernier s'enfuit en courant en emportant l'arbre dans sa course.

Arrivant dans le camp indien du garçon, le shérif tombe nez à nez avec le chef, qui lui propose de fumer avec lui le calumet de la paix afin de pardonner son jeune fils dissipé. Le calumet du chef explosant soudainement, le shérif est suspecté de se moquer de lui et est à nouveau ficelé pour une nouvelle scalpation. Wa-Pi-Ti, à l'origine de la farce, se dénonce heureusement à son père et reçoit une correction.

Le chef propose alors pour finir de partager un pique-nique avec le shérif. Mais la dernière image nous montre Wa-Pi-Ti, espiègle, versant un paquet entier de poudre suspecte (du poivre ou des épices) dans le café...

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Wa-Pi-Ti, l'enfant "scalpeur"
  • Wa-To-To, son père et chef de la tribu indienne
  • Le shérif (non nommé).

Publications[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Le Dictionnaire Goscinny, JC Lattès, 2003.
  • Les archives Goscinny, Tome I, Vents d'Ouest 1998, page 8

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lettre reproduite dans Le Dictionnaire Goscinny, JC Lattès 2003, page 38.