WWF Raw (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir WWE Raw et WWE Raw (jeu vidéo).
WWF Raw
Développeur Sculptured Software
Realtime Associates
Distributeur LJN, Acclaim Entertainment

Date de sortie 22 décembre 1994
31 janvier 1995(version 32X)
Genre Catch, divertissement sportif
Mode de jeu Solo, multijoueur
Plate-forme SNES
Sega 32X
Mega Drive/Genesis
Game Boy
Game Gear
Média Cartouche
Langue Anglais

Évaluation ESRB : T ?[1]

Genesis :
ELSPA : 3-10
OFLC (AU) : G8+ ?

WWF RAW est un jeu vidéo basé sur l'émission télévisée et branche professionnelle du même nom dirigée par la World Wrestling Federation, commercialisé sur consoles Super Nintendo, Sega 32X, Mega Drive, Game Gear et Game Boy fin 1994 et début 1995 par Acclaim Entertainment. Il s'agit de la suite du jeu WWF Royal Rumble commercialisé en 1993, concluant la trilogie des jeux vidéo WWF de chez LJN[2]. Le joueur peut combattre dans des matchs à un-contre-un, en tag team, bedlam (tornado tag), aux Survivor Series, au Royal Rumble, ou dans un match Raw Endurance.

WWF RAW met en scène les différents catcheurs possédant chacun ses propres prises et coups. Le jeu ajoute également de nombreuses prises exclusives qui n'ont pas été ajoutées dans les jeux précédents, comme le DDT, fallaway slam, et autres types de souplesses. les catcheurs diffèrent selon leurs attributs en vélocité, force, stamina et poids.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Lors d'un match à un-contre-un, deux catcheurs (un joueur contre un personnage contrôlé par ordinateur, ou deux joueurs) s'affrontent face-à-face. Des variations de matchs — One Fall, Brawl et Tournament — sont disponibles. Le match One Fall met en scène la présence d'un arbitre dans le ring. La victoire est assurée lors d'un décompte de trois secondes dans le ring, ou d'un décompte de dix secondes hors du ring[3]. Dans un match Brawl, cependant, l'arbitre est absent, ce qui permet des prises et mouvements illégaux comme l'étranglement, et n'implique aucun décompte donc aucune disqualification. Le joueur doit infliger vider les points de vie de son adversaire pour gagner. Dans un match Tournament, le joueur doit combattre tous les autres catcheurs un à un pour obtenir sa ceinture de champion.

Chaque type de match est disponible incluant le Royal Rumble comme main event, mais nommé Triple Tag Team[3]. Le bedlam (tornado tag) est également inclus[3].

Personnages disponibles[modifier | modifier le code]

Sur la console Super Nintendo, on peut jouer à WWF Raw avec les lutteurs suivants :

  • Bret "The Hitman" Hart
  • Bam Bam Bigelow
  • 1-2-3 Kid
  • Diesel
  • Razor Ramon
  • Doink the Clown
  • Owen "The King of Harts" Hart
  • Shawn Michaels
  • Yokozuna
  • Lex Luger
  • The Undertaker
  • Luna Vachon

Chaque personnage a son propre "finishing move", c'est-à-dire sa prise de finition. En plus des finishers traditionnels, chaque personnage possédait une attaque spéciale qu'il pouvait utiliser lorsqu'une jauge était remplie. Par exemple, owen hart tournait en toupie sur tout le ring mettant KO toute personne qu'il heurtait, diesel pouvait projeter son adversaire dans les airs comme une fusée, ce dernier retombait sur le ring après quelques secondes et doink montait sur la troisième corde et se projetait comme un boulet de canon sur le sol du ring faisant tomber tous les catcheurs présents sur le ring.

Accueil[modifier | modifier le code]

Après sa sortie, le magazine Famitsu attribue une note de 19 sur 40 à la version Mega Drive[4]. D'autres notes ont été attribuées. GamePro attribue une note de 100/100[5], Total! une note de 80 sur 100[5], Joypad un note de 75/100[5], Game Players une note de 71/100[5] et All Game Guide une note de 60/100[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « WWF Raw », sur IGN (consulté le 17 mars 2013)
  2. (en) Mackenzie Lambert, 101.com/a/wwf-raw-1994 « WWF Raw (1994) »,‎ 30 janvier 2013 (consulté le 17 mars 2013)
  3. a, b et c (en) « REVIEW - WWF Raw (1994) » (consulté le 17 mars 2013)
  4. (en) New Games Cross Review - WWF RAW. Weekly Famitsu. No.352. Pg.29. 15 septembre 1995.
  5. a, b, c, d et e (en) « WWF Raw », sur MobyGames (consulté le 17 mars 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]