WWE Aftershock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
WWE Aftershock
Éditeur THQ, Nokia[1]
Développeur Exient Entertainment

Date de sortie Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 11 juillet 2005
Genre Combat
Divertissement sportif
Mode de jeu Solo
Multijoueurs
Multijoueurs en ligne
Plate-forme N-Gage

Évaluation ESRB : T[1]
PEGI : 12+[2]

WWE Aftershock est un jeu vidéo de catch professionnel basé sur l'univers de la société américaine World Wrestling Entertainment. Il a exclusivement été commercialisé sur N-Gage le 11 juillet 2005 et édité par THQ.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

WWE Aftershock met à disposition du joueur une dizaine de catcheurs incluant Eddie Guerrero, The Undertaker, Edge, John Cena, Booker T, Triple H, Rey Mysterio, Chris Benoit, et Chris Jericho[3],[4], dont deux personnages déblocables[5]. Chacun d'entre eux ont la possibilité d'exécuter des prises signatures, comme le « F-U » pour John Cena[3]. Ils possèdent également des prises basiques comme les coups de poing et coups de pied. Il existe quatre types de matchs : Exhibition, King of The Ring, Survival et Tag Team[3]. Chacun des catcheurs entre dans le ring accompagné de son thème et clip respectifs[6],[7]. Les matchs King of the Ring sont des matchs avec échelle[5]. Dans le mode Survival, le joueur affronte de manière consécutive de nombreux catcheurs[5]. Dans le mode Exhibition, le joueur joue en solo ; concernant les Tag Teams, le joueur peut choisir un autre personnage au choix pour créer une équipe[5].

À l'exception du mode King of the Ring, chaque mode est jouable en multijoueur par le biais du bluetooth[5].

Accueil[modifier | modifier le code]

WWE Aftershock a mal été accueilli par l'ensemble des critiques et rédactions. GameSpot attribue une note de 5,3 sur 10[5]. Dinowan, du site français Jeuxvideo.com attribue une moyenne générale médiocre de 8 sur 20 expliquant que « WWE Aftershock répond aux critères d'un grand nombre de jeux de catch, souvent bâclés et laissant la place aux rares exceptions de qualité. Il n'est pas beau, il est mou et creux comme un estomac vide. En bref, "à éviter" comme on dit dans le jargon[8]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « WWE Aftershock Review », sur IGN (consulté le 6 avril 2013)
  2. (en) « Fiche du jeu WWE Aftershock », sur Gamekult (consulté le 6 avril 2013)
  3. a, b et c (en) « WWE Aftershock (N-Gage) », sur GameSpy (consulté le 6 avril 2013)
  4. Olivier B., « WWE Aftershock », sur Pockett (consulté le 6 avril 2013)
  5. a, b, c, d, e et f (en) Score, Avery, « WWE Aftershock Review », sur GameSpot,‎ 16 juin 2005 (consulté le 20 juillet 2009)
  6. (en) « N-Gage Review: WWE Aftershock », sur Blogcritics,‎ 1er janvier 2006 (consulté le 6 avril 2013)
  7. (en) Justin Leeper, « WWE Aftershock », sur GameSpy,‎ 28 juin 2005 (consulté le 6 avril 2013)
  8. Dinowan, « WWE Aftershock- N-Gage », sur Jeuxvideo.com,‎ 11 mai 2005 (consulté le 6 avril 2013)