Württembergische Metallwarenfabrik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 37′ 12″ N 9° 50′ 03″ E / 48.620054, 9.834282 Württembergische Metallwarenfabrik AG, en abrégé WMF, est une société allemande fondée en 1853 à Geislingen an der Steige par Daniel Straub et les frères Schweizer, spécialisée dans l'argenterie et la métallurgie.

Carafe art nouveau vers 1900
Couverts dessinés par Kurt Mayer en 1930
Coquetiers en argent vers 1920-1930

Historique[modifier | modifier le code]

WMF s'appelait à l'origine Metallwarenfabrik Straub & Schweizer. En 1880, Metallwarenfabrik Straub & Schweizer fusionne avec une autre société allemande et prit le nom de Württembergische Metallwarenfabrik, puis WMF acquiert la manufacture polonaise de métaux Plewkiewicz de Varsovie en 1886, qui devient une filiale de WMF vers 1900. En 1900, WMF acquiert Albert Köhler, célèbre société autrichienne de ferronnerie. Ensuite, en 1905, WMF rachète Orivit AG, une société connue pour ses fabrications Jugendstil en étain suivie un an plus tard par l'achat de la Kunstgewerbliche Metallwarenfabrik Orion, une autre société allemande de fabrication métalliques.

Créations[modifier | modifier le code]

Vers 1900, WMF était le plus grand producteur mondial et exportateur de produits métalliques pour les ménages, principalement en Jugendstil ou Art nouveau. WMF employait alors plus de 3500 personnes. Les objets fabriqués étaient en métal argenté ou en étain souvent combinés avec du verre, de couleur vert bouteille (en vogue en Allemagne en 1900) ou incolore. La période où Albert Mayer, sculpteur et dessinateur et qui était le directeur de l'Art Studio WMF de 1884 à 1914 est la plus remarquable.

La fabrique s'est également illustrée pendant la période "art déco"[1]

En 1955, WMF a commencé la production de machines à café professionnelles. Ces produits ont été conçus pour les restaurants, mess militaires, navires de croisière et pour d'autres applications commerciales.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. site internet silvercollection http://www.silvercollection.it/WMF.html