Vyāsa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vyāsa

Vyāsa (devanāgarī : व्यास)[1] connu également sous le nom de Bādarāyaṇa est une figure centrale et vénérée dans la plupart des traditions hindouistes. Il est aussi nommé Veda Vyāsa (वेद व्यास, veda vyāsa), (celui qui a réuni les Veda), Vyasadeva ou encore Krishna Dvaipayana (en référence à son apparence et son lieu de naissance). Un nombre de traditions Vaishnava voient en lui un avatar de Vishnou. Il est considéré comme étant à la source de la définition de l'Ahiṃsā communément admise en Inde.

La légende de Vyāsa[modifier | modifier le code]

Vyāsa est apparu pour la première fois comme auteur et protagoniste du Mahābhārata. Alors que beaucoup pensent que l'épopée s'ancre dans des événements historiques survenus des siècles avant notre ère, d'autres acceptent cette œuvre comme un compendium d'événements légendaires et de philosophie de l'Inde antique. Ainsi il est impossible de savoir quand le Vyāsa historique a vécu ou d'en extraire une histoire factuelle d'après les éléments contenu dans cette épopée.

D'après le Mahābhārata, il est le fils de Satyavati, fille d'un passeur ou d'un pêcheur, et du sage errant Parashara. Il est né sur une île de la rivière Yamuna. Il est dit que c'est près de Kalpi dans la région Jalaun de l'Uttar Pradesh. Il était sombre de peau et fut nommé Krishna (noir) et Dwaipayana, signifiant né sur une île. L'enfant devint adulte aussitôt après sa naissance, adoptant une vie d'ascète, il devint rapidement l'un des plus grands rishis. Il est considéré comme un des huit Chiranjeevin (ayant longtemps vécu ou immortels, de même que le dieu Hanuman) qui sont toujours existant d'après les croyances hindoues.

Vyāsa compilateur : tradition védique et réalité historique[modifier | modifier le code]

Dès que l'on approche la culture védique, il est très difficile de faire le tri entre la vérité historique, la légende et le mythe.

L'histoire n'a gardé aucune trace de Vyāsa. Par contre, la tradition védique toujours en vigueur aujourd'hui enseigne qu'il aurait réellement vécu il y a 5 000 ans : il serait le compilateur et le transcripteur des Vedas qui, jusqu'alors, n'étaient transmis qu'oralement, de maître à disciple[2].

Vyāsa est donc appelé compilateur dans la mesure où il serait crédité comme le scribe des Veda[3], des Purāṇa ainsi que de l'épopée du Mahābhārata. Il est également considéré comme l'auteur du texte védantique des Brahma Sūtra, ainsi que du Yoga Bhashya, un commentaire des Yoga Sūtra composé entre 600 et 800 de notre ère[4]. L'écart chronologique entre la rédaction de ces textes peut s'expliquer par l'immortalité de Vyāsa, ou bien par l'existence d'au moins deux Vyāsa.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Qu'est-ce que les Vedas?, conférence donnée par Sa Divine Grâce A. C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada le 6 octobre 1969 au Conway Hall, à Londres.
  3. Précis de l'histoire de la philosophie publié par les directeurs du college de Juilly - Hachette, 1834. (Page 7 et 8)
  4. L'Inde classique. Michel Angot. Éd. Les Belles Lettres, 2007, page 272. (ISBN 978-2-251-41015-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :