Vurës

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vurës
Pays Vanuatu
Région Vanua Lava
Nombre de locuteurs 2 000 (2010)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 msn
IETF msn[2]

Le vurës [βyˈrœs] est une langue parlée par 2 000 personnes au nord du Vanuatu dans le sud-est de l’île Vanua Lava, située dans l’archipel des îles Banks[1].

Comme toutes les langues autochtones du Vanuatu, le vurës appartient au groupe des langues océaniennes, lui-même une branche de la grande famille des langues austronésiennes.

Le nom mosina été utilisé pour désigner à la fois le vurës et une langue voisine, le mwesen (que certains linguistes considèrent comme un dialecte du vurës)[3]. Le vurës a également déjà été appelé vetumboso, du nom du village où habitent la plupart de ses locuteurs (Vētuboso).

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les conventions orthographiques employées par les linguistes sont indiquées dans les tableaux ci-dessous, à côté de la prononciation correspondante[4].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Le vurës a neuf voyelles et une diphtongue[4],[5].

  Antérieures Centrale Postérieures
Fermées i /i/ • u /y/
Mi-fermée ē /ɪ/ • ö /ø/ ō /o/
Mi-ouvertes e /ɛ/ • ë /œ/ o /ɔ/
Ouverte a /a/

La diphtongue est /i͡a/.

Consonnes[modifier | modifier le code]

Le vurës a quinze consonnes[4], dont des labio-vélaires et des occlusives prénasalisées que l’on retrouve dans d’autres langues de la région telles que le dorig et le mwotlap.

Bilabiales Dentales Alvéolaires Vélaires Labio-vélaires
Occlusives sourdes t /t/ k /k/ q /k͡pʷ/
Occlusives sonores b /ᵐb/ d /ⁿd/
Nasales m /m/ n /n/ /ŋ/ /ŋ͡mʷ/
Fricatives v /β/ s /s/ g /ɣ/
Roulée r /r/
Latérale l /l/
Spirante w /w/

Exemples[modifier | modifier le code]

Mot Traduction Prononciation
terre tan /tan/
ciel tōkmeren̄ /tokmɛrɛŋ/
eau /ᵐbɪ/
feu ev /ɛβ/
homme atm̄ēn /atŋ͡mʷɪn/
femme reqe /rɛk͡pʷɛ/
manger gen /ɣɛn/
boire sum /sym/
grand bëtutu /ᵐbœtyty/
petit nötu /nøty/
nuit qön̄ /k͡pʷøŋ/
jour meren /mɛrɛn/

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Alexandre François, « Langues des îles Banks et Torres » (consulté le 7 novembre 2011)
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées generique.
  3. François 2005, p. 446
  4. a, b et c Catriona Malau, « About Vurës », sur Dictionary of Vurës,‎ Catriona Malau (consulté le 7 novembre 2011)
  5. François 2005, p. 445

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :