Vukašin Mrnjavčević

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Histoire des Serbes
Image illustrative de l'article Vukašin Mrnjavčević
Antiquité
Zorsines
Drvan
Serbie blanche
Moyen-Âge
Prince de Serbie Blanche
Vlastimir
Mihailo Vojislavljević
Stefan Nemanja
Stefan IV Uroš Ier
Stefan Milutin
Stefan Uroš IV Dušan
Lazar Hrebeljanović
Stefan Lazarević
Occupation Turcs et Empire d'Autriche
Migrations serbes
Histoire des Serbes sous l'occupation ottomane
Nouvelle Serbie (province historique)
Slavo-Serbie
La Serbie au XIXe siècle
Karađorđe
Miloš Ier Obrenović
Alexandre Karađorđević
Pierre Ier de Serbie
La Serbie et la Yougoslavie monarchique
Attentat de Sarajevo
Alexandre Ier de Yougoslavie
Yougoslavie
La Serbie et la Yougoslavie titistes
Josip Broz Tito
Yougoslavie
La Serbie dans la Yougoslavie post-titiste
La Serbie dans la Yougoslavie de Milošević
République serbe de Krajina
Guerres de Yougoslavie
La Serbie et le Monténégro
Serbie-et-Monténégro
La Serbie et les Serbes aujourd'hui
Serbie
Belgrade
République serbe de Bosnie
Diaspora serbe

Vukašin Mrnjavčević, en serbe cyrillique : Вукашин Мрњавчевић, serbe latin : Vukašin Mrnjavčević ; Bulgare : Вълкашин Мърнявчевич, (1320-1371). Roi serbe des terres de Grèce, Souverain serbe de 1350 à 1371, d'abord grand duc de Prilep, puis Despote de l'empereur Stefan Uroš V et Roi en 1365. Il est le père de Marko Kraljević.

Il devint roi de ses propres mains.[modifier | modifier le code]

Son royaume s'étendait sur la toute la Macédoine, le sud du Kosovo (la région de Prizren), le nord de la Grèce et le sud-ouest de la Bulgarie Actuelle.

Vukašin était le seigneur protecteur de l'Empereur Stefan. Mais après que l'empereur lui octroya le titre de Roi, il accapara tout le pouvoir à lui seul en se déclarant Roi de terres des serbes du sud et des grecs de macédoine en serbe latin "gospodin zemlji srpskoj i Grkom i zapadnim stranam"

Affirmation de son pouvoir[modifier | modifier le code]

Pour renforcer son jeune royaume, il confirma son fils Marko et André comme unique successeur. Il voulut aussi épouser une des cousines de l'empereur Dusan qui vivait à la cour du roi serbe de Bosnie Tvrtko Ier, mais il ne put le faire car le pape interdit à la jeune femme d'épouser un schismatique orthodoxe. Il donna alors à ses fils des princesses de haut rang et sa fille Olivera au souverain serbe de Zeta Balšić.

Après toutes ces manœuvres diplomatiques, il réussit à être reconnu par tous les souverains serbes comme le seigneur de la Macédoine.

Le désastre de Maritsa[modifier | modifier le code]

Lors de la bataille de la Maritsa, le 26 septembre 1371, il trouva la mort et son royaume devint vassal des Turcs.

Articles connexes[modifier | modifier le code]