Vuissens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vuissens
Blason de Vuissens
Héraldique
Vue du village
Vue du village
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Fribourg
District la Broye
communes limitrophes
(voir carte)
Valbroye, Champtauroz, Montanaire, Démoret
Code postal 1486
N° OFS 2049
Démographie
Population 238 hab. (31 décembre 2012)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 44′ 09″ N 6° 45′ 51″ E / 46.735836, 6.764166 ()46° 44′ 09″ Nord 6° 45′ 51″ Est / 46.735836, 6.764166 ()  
Altitude 739 m
Superficie 561 ha = 5,61 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Vuissens

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Vuissens

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Vuissens
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Vuissens (Vouèssin Écoutez en patois fribourgeois[3]) est une commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Broye.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Vuissens mesure 5,61 km2[2]. 12,5% de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 51,1% à des surfaces agricoles et 36,4% à des surfaces boisées[2].

Vuissens est complètement enclavée dans le canton de Vaud. Elle est entourée par les communes vaudoises de Champtauroz, Montanaire, Combremont-le-Petit, Démoret, Denezy et Thierrens.

Le village de Vuissens, situé à 739 mètres d'altitude, se trouve sur un plateau entre les vallées de la Mentue et de la Broye, sur le plateau suisse. Il est dans le bassin versant de la Petite Glâne. Le point le plus élevé de la commune, à 818 mètres. est également le point le plus élevé du district de la Broye.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vuissens, connu sous les noms de Vuicens et Guicens vers 1200, est vraisemblablement occupé depuis le Moyen Âge central. Une chapelle est attestée dès 1382 à l'extérieur du village. La seigneurie de Vuissens qui occupe également le village voisin de Démoret change plusieurs fois de propriétaire avant d'être achetée par Fribourg en 1598. Un bailli réside à Vuissens jusqu'en 1536. Le village fait partie du bailliage de Font-La Molière dès 1603[4].

Monuments[modifier | modifier le code]

Vuissens compte plusieurs bâtiments inscrits comme biens culturels d'importance régionale  : le château baillival et sa grange, l'église Saint-Vincent datant de 1802 et l'école[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Vuissens possède 238 habitants en 2012[1]. Sa densité de population atteint 42,4 hab./km².

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Vuissens entre 1850 et 2008[6] :

Économie[modifier | modifier le code]

Vuissens était principalement un village agricole jusqu'à la moitié du Modèle:Xxe siècle. Des places de travail ont été créés par des entreprises locales et dans le secteur des services, mais secteur primaire occupait encore 57 % des emplois locaux en 2005. Depuis les dernières décennies, des pendulaires vivant à Vuissens travaillent à Yverdon-les-Bains ou dans la vallée de la Broye. Un parcours de golf a été aménagé en 2001.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2012 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 16 décembre 2013).
  2. a, b et c « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. Dictionnaire-Dikchenéro: Français-Patois/Patê-Franché. Société cantonale des patoisans fribourgeois. Fribourg: 2013. p. 381
  4. Kathrin Utz Tremp, « Vuissens », Dictionnaire historique de la Suisse,‎ 3 octobre 2012 (consulté le 2 septembre 2013)
  5. [PDF] « Inventaire PBC, liste provisoire des objets B », sur Office fédéral de la protection de la population (consulté le 2 septembre 2013)
  6. [xls] « Evolution de la population des communes 1850-2000: Canton de Fribourg », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 20 décembre 2008)

Sur les autres projets Wikimedia :