Vrai programmeur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme « vrai programmeur » est issu du folklore de la programmation informatique pour décrire le programmeur « pur et dur » typique. Un vrai programmeur méprise les outils modernes ou graphiques comme les environnement intégré de développements ou les langages autres que le langage assembleur ou le code machine au profit de solutions plus directes et plus efficaces – langage de bas niveau plus proche du matériel.

Les caractéristiques déterminantes présumées d'un « vrai programmeur » sont extrêmement subjectives, différant avec le temps et le lieu, à la manière de l'erreur « No true Scotsman ».

Exemples[modifier | modifier le code]

Le terme est utilisé dans des expressions caricaturales comme « Real Programmers don't use IDEs, they write programs using cat > a.out ».

Modernisations du vrai programmeur[modifier | modifier le code]

Chaque génération tend à faire varier le « vrai programmeur » au fil des évolutions. Par exemple, un jeune développeur Java peut se référer à un développeur utilisant le C comme un Vrai Programmeur. À leur tour, ces développeurs C se réfèrent à leurs devanciers en assembleur de la même manière.

Historique[modifier | modifier le code]

La version française la plus connue (voir « Manifeste » ci-après) oppose Pascal à FORTRAN, sans doute comme traduction de la version originale de 1982, Real Programmers Don't Use Pascal (en).

L'archétype du Vrai Programmeur est Mel Kaye de Royal McBee (en) Computer Corporation, qui est immortalisé dans The Story of Mel (en)[1], l'une des plus fameuses histoires de la culture « hacker ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. The story of Mel

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]