Voyage au Parnasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Voyage au Parnasse
Image illustrative de l'article Voyage au Parnasse
Couverture originale de la première édition

Auteur Miguel de Cervantes
Genre Roman en vers
Version originale
Titre original Viaje del Parnaso
Éditeur original Juan de la Cuesta
Langue originale Espagnol
Pays d'origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Lieu de parution original Madrid
Date de parution originale 1614
Version française

Le Voyage au Parnasse (Viaje del Parnaso) est une œuvre narrative en tercets de Miguel de Cervantes publiée en 1614. Il raconte le voyage au Parnasse de Cervantes et des meilleurs poètes espagnols pour livrer une bataille allégorique aux mauvais poètes.

Un voyage littéraire[modifier | modifier le code]

L’œuvre suit le modèle du Viaggio di Parnaso (1582)[1],[2], du poète italien César Caporali de Pérouse que Cervantes cite dans la première strophe de son œuvre :

Un quidam Caporal, italien
de la pérusien de patrie,
de ce que je comprends
de génie grec et de valeur romaine[3]

Le poème raconte un voyage littéraire, mélangeant la géographie réelle et mythique, dans lequel Miguel de Cervantes, monté sur un mulet, entreprend de recruter les meilleurs poètes espagnols pour livrer bataille contre les Médiocres. Il voyage de Madrid à Valence, où, avec l'appuie de Mercure, il réunit un contingent de bons poètes qui mettent à l'eau une barque allégorique, faite de vers, pour se rentre à Parnasse où ils livrent bataille aux mauvais poètes qui prétendent le capturer. Le voyage maritime part de Cartagène, fait étape à Gène, Rome et Naples, passe le détroit de Messine entre Charybde et Scylla à qui ils offrent en sacrifice Antonio de Lofraso, l'un des poètes embarqués. Finalement ils n’ont pas besoin de jeter le poète sarde. Ils affrontent un navire de mauvais poètes que Apollon châtie en utilisant la force de Neptune, ce qui leur fait faire naufrage. L'armée arrive enfin sur les versant du mont Parnasse, boivent e l'eau de Castalie et sont reçus par Apollons, dieu de la poésie.


Après un repos mérité pendant lequel ils rêvent du double aspect de la poésie (élégante et vulgaire), ils entament le combat contre l'armée des mauvais poètes. Les deux armées s'affrontent en utilisant des livres et des poèmes comme munition. La poésie gagne, et ils se réveillent du voyage allégorique.

L'œuvre contient de nombreuses références autobiographiques de Cervantes, depuis sa participation à la Bataille de Lepante jusqu'à ses plaintes contre sa malchance littéraire, son auto-revendication comme poète. Il semble pleinement conscient de ses limitations, dès les premiers vers :

Pour paraître avoir d'un poète
la grace que le ciel ne m'a pas voulu donner [...][4]

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition d'origine[modifier | modifier le code]

« VIAGE DEL PARNASO, COMPVESTO POR Miguel de Ceruantes Saauedra. Dirigido a don Rodrigo de Tapia, Cauallero del Habito de Santiago, hijo del señor Pedro de Tapia Oy- dor de Consejo Real, y Consultor del Santo Oficio de la Inqui- sicion Suprema. Año 1614 CON PRIVILEGIO EN MADRID, por la viuda de Alonso Martin. »

Éditions modernes[modifier | modifier le code]

  • CERVANTES SAAVEDRA, Miguel, Viaje del Parnaso; Poesías sueltas, ed. Vicente Gaos, Madrid, Castalia, 2001 (Clásicos Castalia, 12). ISBN 84-7039-911-X
  • ——, Viaje del Parnaso, ed. Florencio Sevilla Arroyo y Antonio Rey Hazas, Madrid, Alianza Editorial, 1997 (OC de Cervantes, 12). ISBN 84-206-4362-9
  • ——, Viaje del Parnaso, ed. y com. Miguel Herrero García, Madrid, Instituto "Miguel de Cervantes", 1983 (Clásicos hispánicos. Serie IV, Ediciones anotadas, 5). Reprod. facs. de la ed. de Madrid, Vda. de Alonso Martín, 1614. Bibliografía: p. 20-24. ISBN 84-00-05560-8

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (es) Miguel de Cervantes, Voyage au Parnasse, Centro de Estudios Cervantinos, Université d'Alcalá de Henares (lire en ligne)
  • (es) Miguel de Cervantes, Voyage au Parnasse, Florencio Sevilla Arroyo, Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes (lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Cervantes »
  2. Cesare Caporali, Viaggio in Parnaso (1582), en Opere poetiche, Venise, 1608.
  3. Viaje del Parnaso, vv. 1-3
  4. Viaje del Parnaso, vv. 25-27