Vote cumulatif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le vote cumulatif est un système de vote pondéré destiné à élire plusieurs candidats. Il est utilisé dans certaines corporations aux États-Unis, en Russie et en Ukraine. il fut utilisé durant plus d'un siècle dans l'Illinois ainsi qu'au XIXe siècle en Angleterre.

Mise en œuvre[modifier | modifier le code]

Chaque électeur possède un nombre de points X donnés. Il distribue ce nombre de points librement entre 1 et X candidats. Les candidats récoltant le plus de voix sont élus.

Contrairement à la méthode Borda où les candidats reçoivent une nombre décroissant de points, dans le vote cumulatif, une entière liberté est donnée à l'électeur.

En général, le nombre de points attribué à chaque électeur est le même (pour réserver une égalité de poids à chaque électeur), il peut être égal au nombre de sièges à pourvoir mais ce n'est pas indispensable. Si X=1, le système devient un système de vote unique non transférable. Si X est le nombre de sièges à pourvoir et si les électeurs distribuent leur points à X candidats, le système est équivalent à un scrutin majoritaire plurinominal. Plus le nombre de points attribués est élevé, plus l'électeur peut nuancer ses choix.

Selon le système de bulletin distribué, l'électeur peut distribuer le nombre de points qu'il veut à chaque candidat (sous réserve que la somme donne X) ou bien il peut être contraint d'affecter le même nombre de points à tous ses candidats, chacun de ses n candidats récoltant X/n points

Avantages et inconvénient[modifier | modifier le code]

Comme tout système pondéré, ce système de vote permet à l'électeur de s'exprimer plus précisément.

À condition de concentrer leurs points sur un unique candidat, les petits partis peuvent obtenir des sièges.

Mais ce système est très sensible au vote stratégique : les électeurs peuvent être amenés à distribuer leurs points en fonction des points nécessaires à leurs candidats pour être élus.