Vosgienne (race bovine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vosgienne)
Aller à : navigation, rechercher
Vosgienne
{{#if:
Image illustrative de l'article Vosgienne (race bovine)

Espèce Vache (Bos taurus)
Région d’origine
Région Massif des Vosges en France
Caractéristiques
Taille Moyenne
Robe mouchetée noire ou rouge
Autre
Diffusion Régionale
Utilisation Mixte

La Vosgienne est une race bovine française.

Origine[modifier | modifier le code]

Vache vosgienne

Elle est issue du massif des Vosges dont elle tire son nom.

Elle provient de vaches venues dans le massif au XVIIe siècle. Elle aurait été importée par les soldats suédois qui dévastèrent le Duché de Lorraine pendant la guerre de Trente Ans et métissées avec la population locale. (1635 : année des Suédois) Elle a trouvé un terroir semblable à la Scandinavie et s'est naturellement adaptée au massif granitique et au climat des Vosges[1].

Le livre généalogique a été ouvert en 1928.


Comptant jusqu'à 125 000 bêtes au début du XXe siècle, la race fut partiellement décimée et réquisitionnée durant les deux guerres mondiales et cessa d'être reconnue en 1947. Des races comme la Montbéliarde l'ont alors peu à peu remplacée.

Le troupeau de vosgiennes s'établissait aux environs de 3 000 têtes au début des années 1970 en France. En 1971, du sang de la race norvégienne télémark a été introduit.
Le plan de relance a été décidé en 1977 et financé par le Ministère de l'Agriculture. Il a permis son maintien et fait progresser les effectifs jusqu'à plus de 11 000 têtes et sa réinscription au Catalogue officiel des races de vaches françaises.

En 2004, 864 vaches et 70 taureaux étaient inscrits au registre[2]. La semence de 53 mâles est stockée.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Génisse vosgienne sur la chaume du Hohneck

La vosgienne se reconnaît à la bande blanche plus ou moins régulière couvrant son dos ainsi que son ventre mais également à ses taches noires sur le visage qui donnent à cette bête une marque personnelle. C'est un caractère hérité des vaches suédoises que l'on retrouve chez les bovins du rameau nordique. Ses cornes courtes en croissant sont recourbées vers le haut quand elles sont laissées par les propriétaires. Elle est de taille moyenne : 135 cm au garrot pour un poids moyen de 600-650 kg pour la vache et 800 kg pour le taureau.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

C'est une race classée mixte, donnant un lait de grande qualité et en quantité honorable (environ 4 400 kg par an). Ce lait est à la base des fromages munster et munster-géromé.
C'est une race d'une rusticité remarquable : excellente marcheuse, peu sensible aux changements de température, elle s'accommode des reliefs difficiles et des fourrages grossiers; elle est parfaitement adaptée à la montagne. Elle a une bonne fertilité en terrain carencé. elle se laisse approcher très facilement avec une très légère crainte.

Bon à savoir[modifier | modifier le code]

La chanteuse Fabienne Thibeault s'est trouvée une passion pour cette race, au point de lui consacrer un CD deux titres, lancé le 1er mars 2005 à l'occasion du Salon de l'Agriculture.

La race vosgienne, représentée par la vache Candy, est la mascotte officielle du Salon international de l'agriculture 2011 à Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Raveneau, Inventaire des animaux domestiques en France, Nathan,‎ mai 1994, 359 p. (ISBN 2-908975-21-1), page 55
  2. BRG - Ressources génétiques animales - Base de données - bovins - race : Vosgienne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]