Volvo Ocean Race 2011-2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Volvo Ocean Race 2011-2012

Description de cette image, également commentée ci-après

Parcours de la course.

Généralités
Sport course à la voile
Organisateur(s) Volvo Ocean Race
Édition 11e
Date du 29 octobre 2011
au 7 juillet 2012
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Groupama Sailing Team, skippé par Franck Cammas
Les six voiliers lors de la course in-port de Lorient.

La Volvo Ocean Race 2011-2012 est la onzième édition de la Volvo Ocean Race (auparavant dénommée Whitbread Round the World Race). Cette course à la voile autour du monde en équipage et par étapes est réservée aux monocoques. Cette édition 2011-2012 voit s'affronter six équipages dans 19 manches, dont 10 régates côtières et 9 étapes en haute mer. Le départ a été donné le 29 octobre 2011 à Alicante en Espagne, et l'arrivée s'est effectuée en juillet 2012 à Galway, en Irlande.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le classement de la course est un classement aux points. Les régates côtières (In-port race) rapportent six points au vainqueur, cinq points au second, quatre points au troisième, trois points au quatrième, deux points au cinquième et un point au sixième. Les étapes rapportent quant à elles trente points au vainqueur, vingt-cinq points au second, vingt points au troisième, quinze points au quatrième, dix points au cinquième et cinq points au sixième. L'équipage doit franchir la ligne d'arrivée pour marquer les points.

Programme[modifier | modifier le code]

Étape 9 Lorient-Galway dans les coureaux de Belle-Ile
Nom Date de départ Départ Arrivée Distance
(milles)
Points
Abu Dhabi Camper Groupama Puma Sanya Telefónica
Course in-port 29 octobre 2011 Drapeau : Espagne Alicante 6 4 2 5 3 1
Étape 1 5 novembre 2011 Drapeau : Espagne Alicante Drapeau : Afrique du Sud Le Cap 6 500 0 (DNF) 25 20 0 (DNF) 0 (DNF) 30
Course in-port 10 décembre 2011 Drapeau : Afrique du Sud Le Cap 3 5 2 4 1 6
Étape 2 11 décembre 2011 Drapeau : Afrique du Sud Le Cap Drapeau : Émirats arabes unis Abou Dabi 5 430 8 20 12 16 4 24
2 4 6 3 1 5
Course in-port 13 janvier 2012 Drapeau : Émirats arabes unis Abou Dabi 6 4 5 3 2 2
Étape 3 14 janvier 2012 Drapeau : Émirats arabes unis Abou Dabi Drapeau : République populaire de Chine Sanya 4 600 6 2 4 5 1 3
8 16 20 12 4 24
Course in-port 18 février 2012 Drapeau : République populaire de Chine Sanya 4 3 2 5 1 6
Étape 4 19 février 2012 Drapeau : République populaire de Chine Sanya Drapeau : Nouvelle-Zélande Auckland 5 220 10 15 30 25 5 20
Course in-port 17 mars 2012 Drapeau : Nouvelle-Zélande Auckland 2 6 4 5 3 1
Étape 5 18 mars 2012 Drapeau : Nouvelle-Zélande Auckland Drapeau : Brésil Itajaí 6 705 0 (DNF) 15 20 30 0 (DNF) 25
Course in-port 21 avril 2012 Drapeau : Brésil Itajaí 3 5 6 4 0 (DNS) 2
Étape 6 22 avril 2012 Drapeau : Brésil Itajaí Drapeau : États-Unis Miami 4 800 10 25 20 30 0 (DNS) 15
Course in-port 19 mai 2012 Drapeau : États-Unis Miami 6 3 5 4 2 1
Étape 7 20 mai 2012 Drapeau : États-Unis Miami Drapeau : Portugal Lisbonne 3 590 30 10 25 20 5 15
Course in-port 9 juin 2012 Drapeau : Portugal Lisbonne 3 4 6 5 2 1
Étape 8 10 juin 2012 Drapeau : Portugal Lisbonne Drapeau : France Lorient 1 940 15 25 30 20 5 10
Course in-port 30 juin 2012 Drapeau : France Lorient 2 5 6 4 1 3
Étape 9 1er juillet 2012 Drapeau : France Lorient Drapeau : Irlande Galway 485 5 30 25 20 10 15
Course in-port 7 juillet 2012 Drapeau : Irlande Galway 2 5 3 6 1 4
Total des courses in-port 37 44 41 45 16 27
Total des étapes océaniques 96 187 212 181 36 196
Points totals 131 231 253 226 51 213

En raison des risques de piraterie dans l'océan Indien, les étapes deux et trois ont été fractionnées en deux parties : l'une rapportant 80 % des points et l'autre 20 %.

Participants[modifier | modifier le code]

Équipe Nationalité Architecte Constructeur Skipper
Puma Ocean Racing «  powered by  » Berg Propulsion
Mar Mostro
Drapeau des États-Unis États-Unis Juan Yacht design New England Boatworks Ken Read
Volvo Ocean Race - Puma (1).JPG
Camper avec Emirates Team New Zealand
Camper Lifelovers
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Marcelino Botin Cookson Boatbuilders Chris Nicholson
Volvo Ocean Race - Camper (2).JPG
Team Telefónica Drapeau de l'Espagne Espagne Juan Yacht design King Marine (Valencia) Iker Martínez
Volvo Ocean Race - Telefonica (2).JPG
Groupama Sailing Team
Groupama 4
Drapeau de la France France Juan Yacht design Multiplast Franck Cammas
Volvo Ocean Race - Groupama 4 (1).JPG
Abu Dhabi Ocean Racing
Azzam
Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis Farr Yacht Design Persico Ian Walker
Volvo Ocean Race - Abu Dhabi (2).JPG
Team sanya
Sanya Lan (anciennement Telefónica Blue)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine Farr Yacht Design King Marine Mike Sanderson
Volvo Ocean Race - Team Sanya (2).JPG

Déroulement[modifier | modifier le code]

Étape 1[modifier | modifier le code]

À Alicante, Abu Dhabi remporte la première régate in-shore de cette Volvo Ocean Race devant Puma, Camper, Sanya, Groupama et Telefonica[1]. Le départ de l'étape à destination du Cap est donné alors que 30 à 35 nœuds de vent sont attendus dans la nuit[2]. Lors de ce départ, Groupama 4 touche Puma et doit effectuer une pénalité[3] alors que Camper impressionnne par sa vitesse[4]. Seulement 6 heures après le départ, le seul plan Farr démâte et fait demi-tour vers Alicante pour réparer[5]. Quelque temps après, c'est au tour du voilier Chinois de connaître une avarie majeure : la zone tribord-avant du VOR70 Team Sanya est gravement délaminée (décollement des peaux de carbone)[6]. Le même jour, pour sortir de l'Atlantique, Telefonica et Puma choisissent de longer les côtes Espagnoles, Groupama s'est éloigné vers le large d'une trentaine de milles alors que les Néo-Zélandais prennent une option intermédiaire, mais tous naviguent dans des grosses conditions (comme depuis le départ d'Alicante), avec 28 nœuds de vents à cet instant et 3 mètres de creux au large[7]. Après Gibraltar, alors que Camper est en tête, le vent mollit, passant de 38 à 5 nœuds[8]. Deux options se profilent ensuite pour la course : la première vise à aller chercher une dépression très à l'ouest, le seconde fait longer l'Afrique.

Étape 2[modifier | modifier le code]

Au Cap, Telefonica remporte l in-port devant Camper, Puma, Abu Dhabi, Groupama4, Sanya. Le 11/12/2011 départ de l'étape 2 vers Abu Dhabi (Émirats arabes unis) sous très peu de vent.Afin de parer les risques d'enlèvement liés au développement de la piraterie dans l'Océan Indien, les organisateurs de la Volvo Ocean Race ont décidé de modifié le parcours des étapes 2 et 3.Les bateaux seront chargés a bord d'un cargo dans un port tenu secret près des Maldives. Telefonica arrive le premier dans ce port suivi de Camper, Puma, Groupama 4 et Adu Dhabi, Sanya lui s'est dérouté vers Madagascar à la suite d'une avarie dans ses haubans. Six jours plus tard la course reprend pour 98 miles direction Abu Dhabi ou Groupama 4 arrive en tête devant Telefonica, Camper, Abu Dhabi. Sanya les rejoindra quelques jours après.

Étape 3[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

Points Bateau Équipe Skipper Points
1 Drapeau de la France Groupama 4 Groupama Sailing Team Drapeau de la France Franck Cammas 253
2 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Camper Lifelovers CAMPER, Emirates Team New Zealand Drapeau de l'Australie Chris Nicholson 231
3 Drapeau des États-Unis Mar Mostro PUMA Ocean Racing Drapeau des États-Unis Ken Read 226
4 Drapeau de l'Espagne Telefónica Team Telefónica Drapeau de l'Espagne Iker Martínez 213
5 Drapeau des Émirats arabes unis Azzam Abu Dhabi Ocean Racing Drapeau du Royaume-Uni Ian Walker 131
6 Drapeau de la République populaire de Chine Sanya Lan Team Sanya Drapeau de la Nouvelle-Zélande Mike Sanderson 51

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ian Roman/Hervé Hillard, « Le faucon d’Abu Dhabi serre les premiers points », Voiles et Voiliers,‎ 31 octobre 2011 (consulté le 14 mars 2012)
  2. « La délivrance avant l'endurance », Volvo Ocean Race,‎ 5 novembre 2011 (consulté le 14 mars 2012)
  3. Ian Roman/ Luigi Morazetti, « Groupama, pénalisé au départ », Voiles et voiliers,‎ 5 novembre 2011 (consulté le 14 mars 2012)
  4. Chris Cameron/Camper, « Camper et sans reproche », Voiles et voiliers,‎ 5 novembre 2011 (consulté le 14 mars 2012)
  5. Didier Ravon/Hervé Hillard, « Abu Dhabi démâte et regagne Alicante », Voiles et voiliers,‎ 6 novembre 2011 (consulté le 14 mars 2012)
  6. Team Sanya/Hervé Hillard, « Grave délaminage de coque pour Sanya », Voiles et Voiliers,‎ 6 novembre 2011 (consulté le 3 avril 2012)
  7. « Trois options pour Gibraltar », Volvo Ocean Race,‎ 6 novembre 2011 (consulté le 3 avril 2012)
  8. « Dans les calmes de l'Atlantique », Le Télégramme,‎ 8 novembre 2011 (consulté le 3 avril 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]