Voltaire (cuirassé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voltaire (homonymie).
Voltaire
Image illustrative de l'article Voltaire (cuirassé)
Le Voltaire dans le port de Toulon.

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine française Marine nationale française
Quille posée 20 juillet 1907
Lancement 1er août 1911
Statut Désarmé en 1935, démantelé en 1948
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 144,9 m
Maître-bau 25,8 m
Tirant d'eau 9,2 m
Déplacement 18 318 tonnes
Puissance 22 500 cv
Vitesse 19,2 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture : de 255 à 200 mm
ponts : 75 mm
barbettes : 280 mm maximum
tourelles secondaires : 225 mm
Armement 2 × 2 canons de 305 mm/45 Modèle 1906
6 × 2 canons de 240 mm
16 canons de 75 mm
2 tubes lance-torpilles de 450 mm
Autres caractéristiques
Équipage 920
Chantier naval Forges et Chantiers de la Méditerranée à La Seyne
Coordonnées 47° 26′ N 2° 44′ O / 47.43333333, -2.7333333347° 26′ Nord 2° 44′ Ouest / 47.43333333, -2.73333333  

Le Voltaire était un cuirassé de la marine française de la classe Danton construit à partir de 1907.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Voltaire lors de son lancement en 1911.

Mis en service actif en 1911, il participe à la Première Guerre mondiale avant d'être remis à neuf entre mai et octobre 1918. Le 10 octobre, le Voltaire est torpillé à deux reprises par le U-boote allemand UB-48 au large de l'île grecque de Milos. Il est ensuite réparé puis modernisé entre 1922 et 1925 afin d'améliorer sa protection contre les sous-marins.

Le bateau est échoué en 1936 au sud de la presqu'île de Rhuys dans le Morbihan[1] pour servir de cible aux exercices de tirs de la Marine et de l'Aéronavale. Il fut démantelé à partir de 1948.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. aux coordonnées géographiques 47° 26′ N 2° 44′ O / 47.433, -2.733

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Éric Gille, Cent ans de cuirassés français, éd. Marines, Nantes, 1999, (ISBN 2-909675-50-5).