Volpone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Volpone ou Le Renard est une comédie du dramaturge anglais Ben Jonson, représentée pour la première fois à Londres en 1606.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Volpone (« renard » en italien), magnifico[1] sans enfant
  • Mosca (« mouche »), son serviteur
  • Voltore (« vautour »), un avocat
  • Corbaccio (« corneille nécrophage »), un vieux gentilhomme
  • Corvino (« corbeau »), un marchand
  • Bonario, fils de Corbaccio
  • Canina, une prostituée
  • Columba, femme de Corvino

Argument[modifier | modifier le code]

Volpone - célibataire très riche sans héritier naturel - feint cyniquement d'être à l'article de la mort, ce qui a pour but d'attirer les prétendants à la succession. Le serviteur Mosca fait saliver l'avocat Voltore, le vieux gentilhomme Corbaccio, le jeune marchand Corvino devant la perspective de l'héritage. Corvino va jusqu'à offrir sa femme, Corbaccio déshérite son fils. Les choses se compliquent jusqu'à un dénouement moral dans le procès final où Volpone et Mosca sont démasqués.

Adaptations[modifier | modifier le code]

  • En avril 1944, le compositeur Emile Goué écrit une musique de scène pour la représentation donnée à l'Oflag XB de Nienburg-sur-Weser.
  • Nicolas Briançon a adapté et mis en scène la pièce en 2012 pour le Théâtre de la Madeleine, avec Roland Bertin. Lady Haspir y est remplacée par une prostituée, qui reçoit Corvino après qu'il a battu sa femme, lequel lui demande de le fustiger pour le punir. La fin est considérablement mod

.Attilio Maggiulli a adapté Volpone et mis en scéne HELENE LESTRADE dans le role de Mosca au Théâtre de La Comédie Italienne de Paris (saison 2009-2010) dans le rôle de Volpone : David Clair

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Noble vénitien
  2. La traduction de cette première version, restée inédite en français jusqu'en 2014, a été publiée chez Payot : Stefan Zweig, Volpone, traduit par Aline Oudoul, préface de Jérôme Orsoni, Paris, Payot, coll. "Petite Bibliothèque Payot", 2014 (ISBN 978-2228911085).