Vologèse Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vologèse.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Vologèse Ier d'Arménie
Vologèse Ier
Monnaie de Vologèse Ier.
Monnaie de Vologèse Ier.
Titre
Roi des Parthes
5178
Prédécesseur Vononès II
Successeur Vologèse II, Pacorus II & Artaban IV
Biographie
Dynastie Arsacides
Date de décès 51
Père Vononès II
Enfant(s) Vardanès II, Vologèse II

Vologèse Ier (Valaxš) est un roi parthe de la dynastie des Arsacides ayant régné de 51 à 78 ap. J.-C.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vologèse Ier est un fils du roi Vononès II[1] et d’une concubine thrace ; il accède au trône avec l’accord de ses frères[2].

Vologèse Ier doit mener de longues guerres contre les armées de Rome commandées par Corbulon pour assurer le trône d’Arménie à son frère cadet Tiridate[3]. Le conflit se termine avec la reconnaissance et l’investiture de Tiridate Ier comme roi d’Arménie à Rome par Néron[4]. Le roi entretient ensuite de très de bonnes relations avec Rome et propose même à Vespasien l’appui d’un corps de 40 000 cavaliers parthes lors de la guerre civile[5].

La seconde partie de son règne est marquée par la dissidence de Sanabarès en Margiane et une tentative d’usurpation de son fils Vardanès II[6]. Le roi doit ensuite faire face aux invasions des peuples scythes auxquelles il résiste avec ses frères Pacorus de Médie et Tiridate Ier d'Arménie vers 72 ap. J.-C.

Le Dênkart, compilation mazdéenne tardive du IXe siècle, rapporte que Vologèse était un mystique et qu'il aurait été à l'origine de la compilation des textes épars de l'Avesta avant la période sassanide[7].

Descendance[modifier | modifier le code]

D'une épouse inconnue, il laisse deux fils :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Tacite, Annales, Livre XII, chapitre 14.
  2. Tacite, op. cit., Livre XII, chapitre 44.
  3. Tacite, op. cit., Livre XIII, chapitres 9, 34, 37, et Livre XV, chapitres 1-3, 5-7, 9-11, 13-15, 17, 24, 27, 28, 31.
  4. Suétone, Néron, chapitre 12.
  5. Tacite, Histoires, Livre IV, chapitre 51.
  6. Tacite, Annales, Livre XIII, chapitre 7.
  7. Verstandig 2001, p. 263-264.

Bibliographie[modifier | modifier le code]