Volatilité (chimie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Volatilité.

La volatilité est la mesure de la capacité d'une substance à se vaporiser. Il s'agit d'un paramètre important pour définir la qualité d'un carburant.

Le terme est principalement appliqué aux liquides ; cependant, il peut être aussi utilisé pour décrire le processus de sublimation qui est associé à des substances solides, telles que la glace carbonique (dioxyde de carbone solide) et le chlorure d'ammonium qui peuvent passer directement de l'état solide à l'état vapeur sans devenir liquide.

Détermination de la volatilité[modifier | modifier le code]

La volatilité peut être définie comme le rapport de la fraction molaire de la phase gazeuse, y, sur la fraction molaire de la phase liquide, x, dans une situation d'équilibre :

\text{volatilité}=\frac{y}{x}.

Le concept de volatilité relative est utilisé pour caractériser la facilité de séparation d'un mélange par distillation. La volatilité relative est définie par :

\alpha =\frac{\frac{y_a}{x_a}}{\frac{y_b}{x_b}}.

Une distillation est considérée comme un bon procédé de séparation si la volatilité relative est supérieure à 1,05[1].

La « dévolatilisation » est l'opération qui consiste à débarrasser un matériau (charbon bitumineux) par exemple des composés volatils qu'il contient.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ronald W. Rousseau, Handbook of Separation Process Technology, John Wiley & Sons,‎ 1987 (ISBN 978-0-471-89558-9), « chapitre 22, Selection of a Separation Process »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]