Vol circulaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Le vol circulaire est une discipline du modélisme aérien, pour laquelle les avions à moteur sont reliés à des câbles. Ces câbles, d'une longueur de 15 à 20 mètres sont reliés à une poignée de commande qui permet de piloter l'avion.

Le pilote ne maîtrise que la montée et la descente de l'appareil et évolue sur l'ensemble d'une demi-sphère.

Ce dispositif permet de faire voler les avions à des vitesses extrêmement importantes (jusqu'à 400 km/h[1] pour les avions de vitesse).

Un autre avantage est de pouvoir faire voler des modèles de forme moins aérostables, ou moins aérodynamique, rendant possibles de plus grandes libertés artistiques de formes qu'en vol non captif. Il existe aussi des modèles beaucoup plus petits, par exemple un nano biplan de 12g et 18cm d'envergure, volant au bout d'un câble de 2m.

On peut commencer vers l'âge de 7 ans.

Techniques de vol circulaire[modifier | modifier le code]

Le vol circulaire a pour désignation internationale toutes les catégories commençant par F2 :

  • F2A Avion de vitesse
  • F2B Avion d'acrobatie : programme de figures imposées, notées par un jury
  • F2C Avion de course d'endurance sur 100 tours
  • F2D Avions de combat : 2 modèles sont opposés. La coupe d'un ruban de papier accroché à chaque modèle détermine le vainqueur
  • F2E Avion de combat diesel : règlement similaire au F2D, mais avec des moteurs type diesel

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site sur le vol circulaire Tout sur le modélisme

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Records du monde en aéromodèlisme, Fédération Aéronautique internationale » (consulté le 22 juin 2007)