Vol 434 Philippine Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol 434 Philippine Airlines
L'intérieur de l'avion après l'explosion.
L'intérieur de l'avion après l'explosion.
Caractéristiques de l'accident
Date 11 décembre 1994
Type Attentat à la bombe
Site Minamidaitō, Japon
Passagers 273
Membres d'équipage 20
Morts 1
Blessés 10
Survivants 292
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil Boeing 747-283B
Compagnie Philippine Airlines
Nº d'identification EI-BWF
Coordonnées 25° 50′ 45″ N 131° 14′ 30″ E / 25.845833333333, 131.2416666666725° 50′ 45″ Nord 131° 14′ 30″ Est / 25.845833333333, 131.24166666667  

Le vol 434 Philippine Airlines est un vol de la compagnie aérienne philippine Philippine Airlines qui volait de l'aéroport international Ninoy Aquino (Manille, Philippines) à l'aéroport international de Narita (Tōkyō, Japon) avec une escale à l'aéroport international de Mactan-Cebu (Cebu, Philippines)

Le 11 décembre 1994, le Boeing 747-283B volait sur la deuxième étape de l'itinéraire quand une bombe constituée de nitroglycérine liquide camouflée dans une bouteille de solution pour lentilles de contact explosa. Elle fut posée dans le cadre de la préparation de ce que l'on a appelé l'opération Bojinka par le terroriste Ramzi Yousef — impliqué dans l'attentat du World Trade Center de 1993 — et a explosé, tuant un passager. Le commandant de bord, un pilote expérimenté, a quand même réussi à poser l'avion sur l'aéroport de Naha[1], chef-lieu de la préfecture d'Okinawa, sauvant tous les autres passagers et membres d'équipage.

Déroulement de l'attentat[modifier | modifier le code]

A environ 4h30 du matin, un homme nommé Arlando Forlanni va bientôt embarquer sur le vol 434 de Phillipines Airlines, qui relie Manille à Tokyo avec escale à Cebu. Armando Forlanni est en fait Ramzi Yousef, un terroriste qui a déjà posé une bombe au World Trade Center, ce qui avait fait 6 morts et 1004 blessés. Mais cette fois, il veut tester sur ce 747SR si sa bombe à la nitroglycérine camouflée dans un flacon de liquide pour verres de contact et lentilles est efficace. Il prévoit de lancer l'opération Bojinka, qui consiste à faire sauter 11 avions américains de manière quasi simultanée.

Vers 7 heures il embarque sur le vol PAL434 pour Tokyo via Cebu. Il y a très peu de passagers, l'avion est presque vide. Ramzi Yousef passe les contrôles de sécurité sans problème et embarque sous le nom d'Armando Forlanni. L'avion décolle normalement et vol vers le sud-est pour son escale à Cebu. Ramzi Yousef change de place et s'asseoit au siège 26K, ou il pense mettre la bombe sous le réservoir de kérosène. Mais, sur le 747SR, le réservoir est situé 3 à 5 rangées plus loin. Il place la bombe sous le siège 26K puis descend à Cebu. 23 passagers descendent et 247 passagers montent dans l'avion pour Tokyo. Pendant le vol de croisière, tout est normal sur le vol 434. Mais, près de l'île Minaminidaito, au Japon, un bruit sourd trouble le calme et la tranquillité. La bombe vient d'exploser, tuant le passager qui était assis sur le siège 26K. Les passagers sont terrifiés. Haruki Ikegami, le passager assis sur le siège 26K, a encaissé 65G.

Le commandant Ed Reyes réussit, malgré la perte des commandes de vol, tant bien que mal à poser l'avion.

Médias[modifier | modifier le code]

L'accident a fait l'objet d'un épisode dans la série télé Mayday : Alerte maximum

Notes et références[modifier | modifier le code]