Vol 3701 Cameroon Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol 3701 Cameroon Airlines
Un Boeing 737-200 similaire à celui impliqué dans l'accident.
Un Boeing 737-200 similaire à celui impliqué dans l'accident.
Caractéristiques de l'accident
Date 3 décembre 1995
Phase Approche
Site Douala, Cameroun
Passagers 71
Membres d'équipage 5
Morts 71
Blessés 5
Survivants 5
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil Boeing 737-200
Compagnie Cameroon Airlines
Nº d'identification TJ-CBE

Le vol 3701 Cameroon Airlines est un vol reliant Cotonou à Douala. Le 3 décembre 1995, le Boeing 737-200 assurant ce vol s'écrase durant la phase d'approche de Douala ; seules cinq des 76 personnes à bord survivent.

Appareil[modifier | modifier le code]

L'avion est un Boeing 737-200 immatriculé TJ-CBE et baptisé le Nyong.

Passagers et personnels navigant[modifier | modifier le code]

76 personnes étaient à bord de l'appareil, dont 71 passagers (68 sont morts) et 5 membres d'équipage (3 morts)[1]. Deux bébés étaient à bord, dont un a survécu. Deux autres passagers étaient enregistrés mais n'ont pas embarqué à Cotonou.

Les passagers étaient Camerounais, Béninois, Maliens, Nigérians, Sénégalais et Européens[2].

Polémiques[modifier | modifier le code]

L'accident serait dû à un mauvais entretien de l'appareil par la société sud-africaine Transnet. Cette société aurait été condamnée à verser des dizaines de millions de dollars à la Camair, somme qui aurait été détournée par l'État, actionnaire de la compagnie aérienne. Dix-sept ans après l'accident, les familles des victimes se sont constituées en association pour obtenir des indemnisations[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. [2]
  3. Visite: Au-delà de la mission économique, Ce qui attend Paul Biya en France