Vol 202 Airblue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol 202 Airblue
L'Airbus impliqué dans l'accident un mois avant le crash.
L'Airbus impliqué dans l'accident un mois avant le crash.
Caractéristiques de l'accident
Date 28 juillet 2010
Phase Approche
Type Collision avec le sol en vol contrôlé, erreur du pilote
Site Margalla Hills, Pakistan
Passagers 146
Membres d'équipage 5
Morts 152
Blessés 0
Survivants 0
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil Airbus A321-231
Compagnie Airblue
Nº d'identification AP-BJB
Site web
Site web Autorité de l'aviation civile du Pakistan
Localisation
Coordonnées 33° 44′ 23″ N 73° 03′ 29″ E / 33.739722, 73.058056 ()33° 44′ 23″ Nord 73° 03′ 29″ Est / 33.739722, 73.058056 ()  

Géolocalisation sur la carte : Pakistan

(Voir situation sur carte : Pakistan)
Vol 202 Airblue

Le vol 202 Airblue était un vol entre Karachi et Islamabad au Pakistan. Le 28 juillet 2010, l’Airbus A321 de la compagnie Airblue s’est écrasé près d’Islamabad à 10 h 43 heure locale ; les 146 passagers et 6 membres d’équipage ont péri dans l’accident[1],[2].

L'avion était un Airbus A321 immatriculé AP-BJB, de numéro de série 1218 et construit en 2000. L'appareil avait accumulé 34 000 heures de vol en 13 500 rotations au moment de l'accident[3].

Passagers et membres d'équipage[modifier | modifier le code]

Nationalité Victimes Total
Passagers Equipage
Drapeau de l'Autriche Autriche 1 0 1
Drapeau du Pakistan Pakistan 142 6 148
Somalie Somalie 1 0 1
Drapeau des États-Unis Etats-Unis 2 0 2
Total 146 6 152

Enquête et causes de l'accident[modifier | modifier le code]

Les premières informations font état d’une mauvaise météo, avec notamment de forte pluies et du brouillard. De plus, plusieurs témoins déclarent avoir vu l’appareil voler étrangement bas.

Le Premier ministre Youssouf Raza Gilani accompagné de Shahbaz Sharif, important membre de l'opposition, ont survolé les lieux du crash en hélicoptère.

L'enquête a été conduite par l'autorité de l'aviation civile pakistanaise. Elle conclut en novembre 2011 à un manque de professionnalisme des pilotes déroutés par la mauvaise visibilité due aux conditions climatiques. Le rapport final remarque que le commandant de bord a ignoré de multiples alertes de l'avion et de la tour de contrôle. Il reproche le caractère autoritaire du commandant de bord, poussant son adjoint à obéir passivement[4].

Média[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Aucun survivant dans le crash d’un avion pakistanais », sur LeMonde.fr,‎ 28 juillet 2010 (consulté le 28 juillet 2010)
  2. Journal télévisé, France 2, 29 juillet 2010 à minuit
  3. (en) « Crash: AirBlue A321 near Islamabad on Jul 28th 2010, impacted mountaineous terrain near the airport », sur avherald.com,‎ 28 juillet 2010 (consulté le 28 juillet 2010)
  4. Rapport d'enquête final (en anglais)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]