Vol 006 Singapore Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol 006 Singapore Airlines
Illustration du décollage
Illustration du décollage
Caractéristiques de l'accident
Date 31 octobre 2000
Phase Décollage
Type Erreur de pilotage
Site Aéroport international Taiwan Taoyuan
Passagers 159
Membres d'équipage 20
Morts 83
Blessés 71
Survivants 96
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil Boeing 747-400
Compagnie Singapore Airlines
Nº d'identification 9V-SPK
Localisation
Coordonnées 25° 04′ 53″ N 121° 13′ 48″ E / 25.0815, 121.23 ()25° 04′ 53″ Nord 121° 13′ 48″ Est / 25.0815, 121.23 ()  

Géolocalisation sur la carte : République de Chine (Taïwan)

(Voir situation sur carte : République de Chine (Taïwan))
Vol 006 Singapore Airlines

Le vol 006 était un vol opéré par la compagnie Singapore Airlines qui s'est accidenté le 31 octobre 2000. Il s'agit du seul accident mortel de la compagnie.

Déroulement de l'accident[modifier | modifier le code]

Le 31 octobre 2000, peu avant 23 h, l'appareil effectuant la liaison Singapour - Taipei - Los Angeles[1] est autorisé à rouler vers la piste 05L de l'aéroport de Taipei pour décoller. Les conditions météorologiques sont défavorables[2], ce qui rend difficile les décollages et manœuvres au sol.

L'appareil, qui transporte 159 passagers et 20 membres d'équipage, commence à circuler à faible vitesse (respect de la consigne de sécurité) en raison d'une tempête (vent, pluie) et d'une piste pouvant être glissante. Les réservoirs contiennent 125 tonnes de kérosène. La piste parallèle à la 05L, la 05R, est en travaux et fermée pour les décollages et atterrissages. Elle est toutefois ouverte pour la circulation sur une partie de sa longueur.

En raison, notamment, du manque de visibilité, et victime du phénomène de « tunnelisation » mentale[3], l'équipage se trompe de piste[4] et s'aligne sur la 05R. Cette dernière étant en travaux, elle est emcombrée de barrières en béton et d'engins de chantier. L'appareil heurte ces obstacles à plus de 150 km/h et se désintègre sous le choc. La majorité des passagers et membres d'équipage parviennent à sortir à temps ; les autres sont tués, probablement par l'incendie et l'inhalation de fumées toxiques. Cet accident est actuellement le seul accident mortel de la compagnie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Accidents et incidents de Singapore Airlines
  2. Sécurité aérienne et accidentologie
  3. La capacité de l'équipage à gérer le flot d'informations devient de plus en plus réduite.
  4. Au dernier moment, avant de commencer le décollage, l'équipage ne se rend pas compte (indication sur le tableau de bord) que l'appareil n'est pas aligné sur l'axe du signal radio émis par la balise située à l'extrémité de la piste 05L.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]