Voie de la main gauche et voie de la main droite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les termes voie de la main gauche et voie de la main droite se réfèrent à une dualité logique entre deux types distincts de pratiques spirituelles, qu'elles soient religieuses[réf. souhaitée] ou occultes[1].

Classification de l'occulte[modifier | modifier le code]

La signification exacte de ces termes varie à travers les âges.[réf. nécessaire]

L'usage le plus moderne reconnait les religions qui se concentrent sur le culte d'une ou plusieurs divinités et l'observance de codes moraux stricts comme appartenant à la voie de la main droite ; alors que les religions qui valorisent les buts personnels appartiennent à la voie de la main gauche. Cet usage des termes est presque entièrement spécifique aux partisans de la voie de la main gauche ; les opposants (le plus souvent croyant en une religion décrite comme « voie de la main droite ») rétorquent que c'est un moyen de diviser les religions (une mauvaise étiquette), ou que ce qui est appelé la « main gauche » est en réalité une religion illégitime.[réf. nécessaire]

L'expression « voie de la main gauche » fut pour la première fois utilisé par Helena Blavatsky (12 aout 1831 - 8 mai 1891) pour décrire des religions « immorales »[réf. souhaitée].

Dans le tantrisme[modifier | modifier le code]

Le tantra est une tradition indienne ésotérique qui vient de l'hindouisme et du bouddhisme. Les pratiquants du tantra le divisent en deux voies différentes : dakshinachara et vamachara, qui sont traduits respectivement comme voie de la main droite et voie de la main gauche[2].

Le dakshinachata consiste en pratiques traditionnelles de l'hindouisme comme l'ascétisme et la méditation, alors que le vamachara inclut aussi pratiques rituelles, consommation de l'alcool ou d'autres toxiques, sacrifices d'animaux et consommation de viande.

Critique[modifier | modifier le code]

Certains occultistes critiquent cette classification[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hazel Guest, « The Origins of Transpersonal Psychology », British Journal of Psychotherapy, John Wiley & Sons, vol. 6, no 1,‎ septembre 1989, p. 62-69 (lien DOI?, lire en ligne)
  2. (en) Tennant C. Wright, « ‘Left-Handed’ Hindu Tantrism », Religious Studies, Cambridge University Press, vol. 6, no 04,‎ décembre 1970, p. 345-357 (ISSN 1469-901X, lien DOI?, résumé, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes sur les traditions de la voie de la main gauche[modifier | modifier le code]

Certaines traditions religieuses s'inscrivent dans la voie de la main gauche :

De même que certaines traditions occultes :