Voie de circulation (aéroport)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voie de circulation.
Voies de circulation d'un aéroport (en bleu)

Une voie de circulation (communément nommée « taxiway » dans le langage aéronautique) d'un aéroport ou d'un aérodrome est une voie délimitée et aménagée prévue pour que les avions puissent y circuler par leurs propres moyens depuis ou vers les terminaux, hangars ou pistes de décollage et d'atterrissage. Ces voies sont souvent construites en dur (asphalte, béton ou tarmac) pour les grands aéroports, mais sont souvent faite de terre nue ou couverte d'herbe, pour les aéroports de moindre importance.

Voie de circulation à l'Aéroport de Munich
Taxiway de l'aéroport de Denver

Ces voies de circulations se terminent au niveau du point d'arrêt, présent juste avant le seuil de piste. Ce dernier sépare ainsi les voies de circulation de la piste d'aéroport (décollage/atterrissage)

Sur les aéroports où le trafic est le plus important, des voies de sortie rapide de piste ont été aménagées pour que les appareils puissent les emprunter à grande vitesse et dégager la piste plus rapidement.

Les voies de circulation sont signalées par une identification alphanumérique en noir et jaune ; des balises jaunes régulièrement espacées et parfois une double ligne de la même couleur en délimitent les côtés. Une ligne jaune continue proche du centre de la voie représente la trajectoire à suivre par le cockpit de l'avion pour éviter les obstacles.

Afin de permettre une utilisation de nuit, des lumières bleues (voir schéma à droite) délimitent les bords de la voie, à la différence des pistes qui sont balisées de blanc, de jour comme de nuit. L'éclairage central est incrusté dans la voie, ce qui permet aux avions de rouler dessus.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]