Vlado Šola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sola.
Vlado Šola
{{#if:
Image illustrative de l'article Vlado Šola
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Croatie Croatie
Naissance 17 novembre 1968 (45 ans)
Lieu Prisoje, Bosnie-Herzégovine
Taille 1,96
Poste Gardien de but
Situation en club
Club actuel Arrêt
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
- Drapeau : Croatie RK Medveščak Zagreb
-1996 Drapeau : Croatie RK Sisak
1996–1998 Drapeau : Allemagne GWD Minden
1998–2002 Drapeau : Allemagne SG Willstätt/ Schutterwald
2002–2004 Drapeau : France Chambéry Savoie Handball
2004–2006 Drapeau : Hongrie MKB Veszprém KC
2006–2008 Drapeau : Croatie RK Zagreb
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1994-2006 Drapeau : Croatie Croatie 132 (0)
Équipes entraînées
Année(s) Équipe Stat
- Drapeau : Croatie Croatie (gardiens)
2009 - Drapeau : Croatie RK Zagreb
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Vlado Šola, né le 17 novembre 1968 à Prisoje en Bosnie-Herzégovine, est un ancien joueur croate de handball, évoluant au poste de gardien de but. Il a notamment évolué pendant deux saisons au Chambéry Savoie Handball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait partie d'une génération de joueurs croates qui va dominer le handball mondial. Il obtient sa première médaille lors du mondial 1995 en Islande où la Croatie est battue en finale par la France. Le titre mondial sera finalement obtenu au Portugal lors du mondial 2003, titre qui est confirmé par le titre Olympique 2004 à Athènes. L'année 2005 voit de nouveau la Croatie disputer une finale mondiale: mais cette fois, c'est l'Espagne qui remporte le titre.

Lors de la compétition suivante, il échoue en demi-finale face au futur vainqueur, la France. Puis, pour le mondial 2007 se disputant en Allemagne, il doit renoncer en raison d'une blessure.

Après sa retraite internationle, il est devenu entraineur des gardiens de l'équipe nationale de Croatie et, à partir de mars 2009, coentraineur et directeur sportif du RK Zagreb

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Entraineur[modifier | modifier le code]