Vladimir de Terlikowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wladimir de Terlikowski (Włodzimierz Terlikowski) est un peintre polonais (1873 - 1951).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille noble de la région de Varsovie, Terlikowski a découvert le monde artistique au travers de ses nombreux voyages en France, Italie, Espagne, Allemagne, Suisse et en Afrique du Nord.

Suite à de brèves études à l'académie des Beaux-Arts de Munich et dans l'atelier parisien de Jean-Paul Laurens ses premières œuvres proches du fauvisme le font remarquer par la galerie Bernheim.

Terlikowski s’installa à Montparnasse où il était contemporain de Modigliani, Soutine, Picasso, Derain et Vlaminck. Sa technique est reconnaissable par son utilisation du couteau à palette et a été comparée à l'œuvre de Cézanne et Renoir.

Terlikowski a été membre de l'École de Murol dont les principales sources d'inspiration ont été tirées de Victor Charreton et Leon Boudal. Le nom de l'école vient du nom d’un village d'Auvergne. Elle a été active de 1910 à 1925.

Portraitiste et paysagiste (il peindra inlassablement Venise) il exposa notamment ses œuvres à la galerie Bernheim et à la galerie Charpentier à Paris.

Il exposa au Salon d'Automne de 1912, 1913 et 1919.

Il réalisa les portraits de contemporains notoires tels que Foujita, Bourdelle et Stacia Napierkowska.

Les banquiers David David-Weill, régent de la Banque de France et Henri Nouvion, administrateur-directeur général de la Banque de l'Afrique occidentale accorderont à Wladimir de Terlikowski leur soutien financier tout au long de sa vie.

Terlikowski eut pour élève Edward B. Kaminski (1895-1964). Il fut fait Chevalier de l'Ordre National de la Légion d'honneur en 1920.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Exposition Władimir de Terlikowski (21 avril - 3 mai 1913), Chez MM Bernheim-Jeune. Vuillard et Bonnard furent exposés le mois suivant à la galerie Bernheim-Jeune. Les critiques décrivirent l'artiste comme "le Maître polonais". La même année, le Musée National du Luxembourg à Paris fit l'acquisition d'une toile de Terlikowski intitulée Entrée de Besse-en-Chandesse.
  • L'art polonais en France, paysages du Morbihan (20 novembre - 2 décembre 1916), Chez MM Bernheim-Jeune
  • Exposition W. de Terlikowski : Venise, Paris, Provence - Hôtel Charpentier - 21 avril-19 mai 1927
  • Wladimir de Terlikowski: du 7 mai au 1er juin 1981, Troyes, Centre culturel Thibaud de Champagne
  • Wladimir de Terlikowski : du ler juin au 31 octobre 2002, Musée des Peintres de l’École de Murol - 63 Murol
  • Wladimir de Terlikowski : du 8 février au 30 mars 2012, Bibliothèque polonaise de Paris - 75004 Paris

Œuvres exposées[modifier | modifier le code]

Ouvrages de référence[modifier | modifier le code]

  • Arsène Alexandre, "W. de Terlikowski Peintre, éditions Alcan, Paris, 1927
  • Jan-Topass, W. de Terlikowski, Éditions Le Triangle, Paris, 1930
  • Arsène Alexandre, Terlikowski peintre de figures, impr. Draeger frères, 1934
  • Bennard B. Perlman, Wladimir de Terlikowski: his life and art, éditions W. Vance Brown II, 1998

Sur les autres projets Wikimedia :