Vladimir Vavilov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vladimir Fiodorovitch Vavilov

Nom de naissance Vladimir Fiodorovitch Vavilov
Naissance 5 mai 1925
Décès 3 novembre 1973 (à 48 ans)
Activité principale Guitariste, Luthiste et Compositeur

Œuvres principales

Ave Maria (dit de Giulio Caccini)

Vladimir Fiodorovitch Vavilov (en russe : Владимир Фёдорович Вавилов) est un guitariste, luthiste et compositeur russe (5 mai 19253 novembre 1973). Il a effectué ses études à Saint-Pétersbourg et a contribué au renouveau de la musique ancienne en Union soviétique. Vavilov a fait une carrière d’interprète à la guitare et au luth, de compositeur et d’éditeur de musique ancienne.

Il a fréquemment attribué ses propres compositions à d’autres compositeurs, généralement de la Renaissance ou de l’époque baroque (plus rarement d’époques ultérieures), et généralement sans aucune attention au style musical qui aurait été approprié au compositeur choisi.

Ses œuvres ont connu un grand succès commercial. L’un de ses célèbres pastiches a été Kanzona de Francesco da Milano connu comme la chanson de La Cité d’Or (en russe Город Золотой) mais le plus célèbre de tous est l’Ave Maria de Caccini, composé en 1970 et publié par Vavilov lui-même. Il l’a enregistré sous le label Melodia en 1972.

Vladimir Vavilov est mort, dans la pauvreté la plus totale, d’un cancer du pancréas et n’a ainsi jamais pu profiter du succès commercial de son Ave Maria repris, depuis, par divers interprètes, par exemple : la soprano Inessa Galante[1], le soprano[2] colorature André Vasary ou encore le ténor Derrick Paul Miller[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]