Vladimir Semitchastny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vladimir Semitchastny

Vladimir Iefimovitch Semitchastny (en russe : Владимир Ефимович Семичастный), né le 15 janvier 1924, Grigorevka, gouvernement de Iekaterinoslav, Ukraine et mort le 12 janvier 2001 à Moscou, est le président du KGB de novembre 1961 jusqu'à avril 1967.

Biographie[modifier | modifier le code]

Semitchastny a pour « parrain » en politique Alexandre Chélépine, qui fait sa carrière.

Il est ainsi nommé est à la tête des Komsomols en 1958-1959, où il succède à Alexandre Chélépine. Semitchastny se rend célèbre pour les insultes dont il abreuve Boris Pasternak lors de la remise de son prix Nobel en 1958.

À l'âge de 37 ans, exceptionnellement jeune pour ce type de poste, il succède encore à Chélépine à la présidence du KGB en novembre 1961 (Chélépine avait été chef du KGB du 25 décembre 1958 au 13 novembre 1961). Semitchastny participe de manière active à l'éviction politique de Nikita Khrouchtchev en 1964.

Semitchastny tombe en disgrâce en avril 1967, à l'âge de 43 ans, au moment de la perte d'influence de son protecteur Chélépine, qui est écarté du pouvoir progressivement par Leonid Brejnev. Le KGB étant un organe clef du pouvoir, Brejnev a souhaité y placer à sa tête l'un de ses hommes, Iouri Andropov.

Il décède des suites d'un accident vasculaire cérébral le 12 janvier 2001, trois jours avant ses 77 ans.

Postes officiels[modifier | modifier le code]