Vladimir Levenshtein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vladimir Iosifovich Levenshtein (en russe Владимир Иосифович Левенштейн, né en 1935) est un scientifique russe. Ses travaux portent en grande partie sur la théorie des codes. On lui doit notamment une notion de distance permettant de quantifier l'écart entre deux chaînes de caractères, la distance de Levenshtein, qu'il a conçu en 1965, et qui est largement utilisée dans les correcteurs orthographiques. Il a également obtenu une borne[1],[2]sur la taille maximale des codes correcteurs et des designs valable pour les espaces métriques, entre autres l'espace de Hamming ou la sphère Euclidienne. Cette borne a permis[1],[2] l'obtention des kissing numbers en dimension 8 et 24 (nombre maximal de sphère de rayon unité qui peuvent toucher une sphère de rayon unité, résultat obtenu indépendamment la même année par A. Odlyzko et N. Sloane).

Il est diplômé de l'Université d'État de Moscou au Département de Mathématiques et de Mécanique en 1958 et travaille depuis à l'Institut Keldysh de mathématiques appliquées à Moscou. Il est « fellow » à l'IEEE dans la branche théorie de l'information Il a obtenu la médaille Richard Hamming de l'IEEE en 2006.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ru) Vladimir Levenshtein, « О границах для упаковок в n-мерном евклидовом пространстве », Doklady Akademii Nauk SSR, vol. 245,‎ 1979, p. 1299-1303 [On Bounds for Packings in n-Dimensional Euclidean Space]
  2. a et b (en) Vladimir Levenshtein, Handbook of Coding Theory (chp 13 : "Universal bounds for codes and designs"), Amsterdam, North-Holland,‎ 1998 (ISBN 0444500871), p. 499-648 [édité par V. Pless et C. Huffman]

Liens externes[modifier | modifier le code]