Vizir dans l'Égypte antique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vizir.
Tayty-sab-tjaty
O16 E17 G47 A1
tȝyty-sȝb-ṯȝty

Le vizir, tjaty en égyptien, désigne, par analogie anachronique avec le vizir conseiller ou ministre auprès des dirigeants musulmans, le premier magistrat après le pharaon, dans l'Égypte antique. Ce poste, dont l'appellation a probablement été créée à l'époque du pharaon Snéfrou pour son fils Néfermaât, se définissait comme celui qui est la volonté du maître, les oreilles et les yeux du roi.

À l'Ancien Empire, à la VIe dynastie, le titre du vizir était tayty-sab-tjaty[1].

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le vizir Néferrenpet portant la tenue shenep, caractéristique de sa fonction ministérielle
- Metropolitan Museum of Art

À la tête de son administration, nous connaissons les charges du vizir grâce aux textes autobiographiques que certains personnages de la XVIIIe dynastie laissèrent dans leurs tombeaux, tels Rekhmirê, qui exerça cette fonction sous les règnes de Thoutmôsis III et de son successeur Amenhotep II.

Ses fonctions étaient :

  • Responsable de l'exécutif ;
  • Contrôle de l'administration ;
  • Responsable de la comptabilité ;
  • Responsable de l'archivage ;
  • Contrôle de la police et des transports ;
  • Garant de Maât (déesse de l'ordre) et responsable de la justice.

Chaque jour il remettait au roi un rapport sur l'État des Deux Terres en présence du trésorier, autre magistrat dont le rang dans l'administration du pays était équivalent.

Il était assisté de deux adjoints directs ainsi que de scribes personnels et dirigeait un bureau composé d'une double équipe de fonctionnaires nommés les grands des Dix de Haute-Égypte.

À l'Ancien et au Moyen Empire, cette charge incombait à une seule personne qualifiée d'ami unique du roi et qui contrôlait la Double Maison, administration qui regroupait le gouvernorat des Deux Terres d'Égypte.

Au Moyen Empire, il y avait deux catégories de vizir : ceux qui étaient en fonction et ceux qui portaient ce simple titre honorifique[2].

À dater du Nouvel Empire la charge est dédoublée et le pays comptait désormais deux vizirs : un pour le nord (Basse-Égypte) et un pour le sud (Haute-Égypte).

Les insignes du vizir étaient :

  • La tenue shenep ;
  • Le bâton aba ;
  • Les quarante rouleaux des lois.

Principaux vizirs de l'Égypte antique[modifier | modifier le code]

Vizir Dynastie Souverain régnant Tombe
type emplacement
Menka[3],[4] IIe dynastie Nineter mastaba Saqqarah ?
Imhotep IIIe dynastie Djéser Saqqarah ?
Kagemni IIIe dynastie et IVe dynastie Houni puis Snéfrou  ?
Néfermaât IVe dynastie Snéfrou mastaba près de la pyramide de Meïdoum
Kanefer IVe dynastie Snéfrou Gizeh
Néfermaât IVe dynastie Khéops Gizeh
Khoufoukhaf IVe dynastie Khéops mastaba à l'est de la pyramide de Khéops
Hémiounou IVe dynastie Khéops mastaba (G 4000) Gizeh
Kaouab IVe dynastie Khéops mastaba (G7110-7120) Gizeh
Kanefer IVe dynastie Khéops mastaba Dahchour
Ânkhkhâf IVe dynastie Khéphren mastaba (G7510) Gizeh
Minkhâf IVe dynastie Khéphren Gizeh
Ânkhmarê IVe dynastie Mykérinos Gizeh
Douaenrê IVe dynastie Mykérinos Gizeh
Iounmin IVe dynastie Mykérinos puis Chepseskaf ? Gizeh
Babaef IVe dynastie Chepseskaf Gizeh
Sekhemkarê Ve dynastie Ouserkaf Gizeh
Ouash-Ptah dit Izi Ve dynastie Néferirkarê Kakaï mastaba Abousir
Pehenoukaï Ve dynastie Néferirkarê Kakaï mastaba (Lepsius S15 et Mariette D70) Saqqarah
Ptahchepsès Ve dynastie Niouserrê mastaba Abousir
Sechemnéfer Ve dynastie Menkaouhor puis Djedkarê Isési mastaba (G 5170) Gizeh
Rachepsès Ve dynastie Djedkarê Isési mastaba Saqqarah
Akhethotep Ve dynastie Djedkarê Isési Saqqarah
Ptahhotep Ve dynastie Djedkarê Isési Saqqarah
Senedjemib Inti Ve dynastie Djedkarê Isési mastaba Gizeh
Senedjemib Mehi Ve dynastie Ounas mastaba (G2378) Gizeh
Iynefert Shanef Ve dynastie Ounas Saqqarah
Akhethotep Hemy Ve dynastie Ounas Saqqarah
Ihy Ve dynastie Ounas Saqqarah
Hesi Ve dynastie Ounas puis Téti Saqqarah
Khnoumenti VIe dynastie Téti Saqqarah
Neferseshemrê Sheshi VIe dynastie Téti Saqqarah
Kagemni VIe dynastie Téti mastaba Saqqarah
Mérérouka VIe dynastie Téti mastaba Saqqarah
Khentika VIe dynastie Téti puis Ouserkarê ? Saqqarah
Idou dit Nefer VIe dynastie Ouserkarê ? Saqqarah
Inoumin VIe dynastie Ouserkarê ? et Pépi Ier Saqqarah
Ânkhmahor dit Sési VIe dynastie Pépi Ier Saqqarah
Mehou VIe dynastie Pépi Ier mastaba Saqqarah
Ouni dit "l'Ancien" VIe dynastie Pépi Ier mastaba Abydos
Iouou VIe dynastie Pépi Ier puis Mérenrê Ier Saqqarah
Djaou VIe dynastie Mérenrê Ier puis Pépi II Saqqarah
Idi VIe dynastie Pépi II Saqqarah
Ima-Mérirê VIe dynastie Pépi II Saqqarah
Néferkarê-Heb-sed VIe dynastie Pépi II Saqqarah
Khâbaou-Khnoum VIe dynastie Pépi II Saqqarah
Téti VIe dynastie Pépi II Saqqarah
Bébi XIe dynastie Montouhotep II  ?
Dagi XIe dynastie Montouhotep II Thèbes
Ipi XIe dynastie Montouhotep II ou Montouhotep III Thèbes
Amenemhat futur Amenemhat Ier XIe dynastie Montouhotep IV pyramide à faces lisses Licht
Netjerrouihetep XIIe dynastie Amenemhat Ier  ?
Antefoqer XIIe dynastie Amenemhat Ier puis Sésostris Ier tombe TT60 nécropole thébaine à Cheikh Abd el-Gournah
Ahanakht XIIe dynastie Sésostris Ier  ?
Montouhotep XIIe dynastie Sésostris Ier mastaba Licht
Ameny XIIe dynastie Amenemhat II Thèbes
Siese XIIe dynastie Amenemhat II mastaba Daschour
Amenemhat-Ânkh[5] XIIe dynastie  ? Daschour ?
Sobekemhat XIIe dynastie Sésostris III mastaba Daschour
Khnoumhotep XIIe dynastie Sésostris III mastaba Daschour
Nebiti XIIe dynastie Sésostris III mastaba Daschour
Amény XIIe dynastie Amenemhat III  ?
Khéty XIIe dynastie Amenemhat III  ?
Sa-Montou XIIe dynastie Amenemhat III  ?
Khenmes XIIIe dynastie Amenemhat Sénébef  ?
Ânkhou XIIIe dynastie Sobekhotep III puis Sobekhotep IV  ?
Néferkarê Iymérou XIIIe dynastie Sobekhotep IV  ?
Youy XVIIIe dynastie Ahmôsis? puis Thoutmôsis Ier?  ?
Imhotep XVIIIe dynastie Thoutmôsis Ier Thèbes
Hapouseneb XVIIIe dynastie Hatchepsout tombe nécropole thébaine à Cheikh Abd el-Gournah
Ahmose dit Âmtou XVIIIe dynastie Hatchepsout et Thoutmôsis III Thèbes
Neferouben XVIIIe dynastie Thoutmôsis III Thèbes
Ouseramon dit Ouser XVIIIe dynastie Thoutmôsis III tombes TT61 et TT131 nécropole thébaine à Cheikh Abd el-Gournah
Rekhmirê XVIIIe dynastie Thoutmôsis III puis Amenhotep II tombe TT100 nécropole thébaine à Cheikh Abd el-Gournah
Amenemopet dit Pairy XVIIIe dynastie Amenhotep II puis Thoutmôsis IV tombe TT29 puis KV48 Vallée des rois
Hepou XVIIIe dynastie Thoutmôsis IV Thèbes
Thoutmôsis XVIIIe dynastie Thoutmôsis IV  ?
Ptahmose XVIIIe dynastie Amenhotep III Thèbes
Thoutmôsis XVIIIe dynastie Amenhotep III Saqqarah
Amenhotep dit Houy XVIIIe dynastie Amenhotep III Thèbes
Ramosé XVIIIe dynastie Amenhotep III puis Amenhotep IV/Akhénaton tombe TT55 nécropole thébaine à Cheikh Abd el-Gournah
Aper-el XVIIIe dynastie Amenhotep III puis Amenhotep IV/Akhénaton Saqqarah
Nakhtpaaton XVIIIe dynastie Akhénaton Akhetaton
Pentou XVIIIe dynastie Toutânkhamon Thèbes
Ousermontou XVIIIe dynastie Toutânkhamon puis Aÿ puis Horemheb Saqqarah ?
Paramessou futur Ramsès Ier XVIIIe dynastie Horemheb tombe KV16 Vallée des rois
Paser XIXe dynastie Ramsès Ier, Séthi Ier puis Ramsès II tombe TT106 nécropole thébaine à Cheikh Abd el-Gournah
Khay XIXe dynastie Ramsès II Thèbes
Rahotep XIXe dynastie Ramsès II Sedment
Néferrenpet XIXe dynastie Ramsès II  ?
Panehésy XIXe dynastie Mérenptah  ?
Pensekhmet XIXe dynastie Mérenptah  ?
Merysekhmet XIXe dynastie Mérenptah  ?
Hori Ier XIXe dynastie Séthi II puis Amenmes, Siptah, Taousert, Sethnakht et Ramsès III  ?
Amenmes XIXe dynastie Séthi II puis Amenmes tombe KV10 Vallée des rois
Khaemteri XIXe dynastie Amenmes  ?
Hori II XXe dynastie Ramsès III  ?
Houernef XXe dynastie Ramsès III  ?
XXe dynastie Ramsès III  ?
Khâemouaset XXe dynastie Ramsès IX  ?
Djehoutymes XXe dynastie Ramsès IX  ?
Nebmarenakht XXe dynastie Ramsès IX puis Ramsès X et Ramsès XI  ?
Hérihor XXe dynastie Ramsès XI Thèbes

Notes[modifier | modifier le code]

  1. B. Gunn, A Sixth Dynasty Letter from Saqqara, in Annales du Service des Antiquités de l'Égypte, Le Caire, 1925, p. 242-255
  2. cf. Michel Vallogia, Les vizirs des XIe et XIIe dynasties, BIFAO 74, p. 132.
  3. P.Lacau/J. Ph. Lauer: La pyramide à degrés V, Le Caire 1965, p. 1-3, pl. 1
  4. Peter Kaplony: Die Inschriften der ägyptischen Frühzeit Bd 1, Wiesbaden 1963, p. 488-89
  5. Grajetzki, « A new vizier of the Middle Kingdom: Amenemhat-ankh », Cahiers Caribéen d'Égyptologie, no 11,‎ février-mars 2008, p. 145-147