Vitriolage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victime d'une attaque à l'acide au Cambodge

Le jet d'acide sulfurique ou vitriolage (du terme vitriol) est une forme particulièrement violente d'agression qui vise principalement les femmes, souvent jeunes, en ciblant leur visage dans un but punitif souvent qualifié de « crime d'honneur ». Les dégâts occasionnés par ce type d'agression sont irréversibles car, en brûlant les chairs au 3e degré, il provoque d'importantes ulcérations avec, éventuellement, des attaques osseuses ainsi que la cécité. Au début du XXIe siècle, ce type d'agression est courant au Cambodge, Afghanistan, Inde, Bangladesh, Pakistan ainsi que dans d'autres pays asiatiques et africains.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Roche, Du vitriolage au point de vue historique et médico-légal, Lyon, A. Storck,‎ 1893, 91 p. (OCLC 601716202)
    Thèse d'exercice de Médecine, Lyon, 1892-1893

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • [PDF] « L'acide comme arme de vengeance », Amnesty Belgique francophone,‎ 2 décembre 2004
  • M. Bodnar, R. Rougo, J.L. Grolleau, J.M. Conil, Laguerre, H. Favarel, A. Brouchet, B. Nicoulet, R. Micheau, J.P. Gavroy et M. Costagliola, « Brûlure par acide sulfurique et vitriolage : Deux lésions pour une même produit », Annals of the MBC, vol. 4, no 4,‎ décembre 1991 (lire en ligne)