Visa en France (Cartes bancaires)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Visa (carte bancaire))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la société, voir VISA International Service Association. Pour les autres articles homonymes, voir Visa.

Une Carte Visa est une carte de paiement émise par l'établissement bancaire de son titulaire. Elle s'inscrit dans le système international à quatre coins Visa[1]. Elle peut être utilisée dans 160 pays et plus de 26 millions de points de ventes[2].

Visa propose une très large gamme de cartes pour couvrir les besoins du plus grand nombre. Elles ont généralement leurs homologues chez American Express et Mastercard.

De nombreux sites proposent des comparatifs de tarifs et de prestations sur les différentes cartes bancaires existantes.[1][2][3][3]

Pour les particuliers[modifier | modifier le code]

Visa Infinite[modifier | modifier le code]

La Visa Infinite, de couleur noire, est la carte de paiement la plus haut de gamme proposée par Visa[4].

Elle cible une clientèle dont les revenus annuels sont supérieurs à 100 000 €. Les plafonds de retrait par défaut sont de l'ordre de 3 000 € sur trois jours glissants, soit 7 000 € par semaine, les plafonds de paiement de l'ordre de 20 000 € par mois. Sa cotisation annuelle est de plus de 280 €[5].

En plus des services de la Visa Premier et de ceux de la Visa Platinium, la Visa Infinite donne accès au service de conciergerie Infinite[6].

Concurrentes à gamme équivalente:

Visa Platinum[modifier | modifier le code]

Lancée en 2011, cette carte haut de gamme se positionne entre la Visa Premier et la Visa Infinite[7][8].

Concurrents:

  • Air-France KLM American Express Platinium ; Gold American Express
  • Platinium Mastercard

Visa Premier[modifier | modifier le code]

Reconnaissable à sa couleur dorée, la carte Visa Premier est une carte de paiement haut de gamme. Elle cible une clientèle ayant un pouvoir d'achat assez élevé ou les voyageurs. Les plafonds de retrait sont de l'ordre de 1 500 € par semaine, les plafonds de paiement de l'ordre de 8 000 € par mois. Sa cotisation annuelle est de l'ordre de 120 €. Les plafonds et cotisations sont variables d'une banque à l'autre[9].

Outre ses plafonds plus élevés, cette carte donne accès à plusieurs services (assurance annulation/retard bagage/rapatriement, assurance neige et montagne, location voiture...)

Concurrentes:

  • Air-France KLM American Express Gold ; Green American Express
  • Gold Mastercard

Visa Classic[modifier | modifier le code]

La carte Visa classic est une carte de paiement de milieu de gamme. Elle fait partie des cartes les plus diffusés en France avec la Mastercard classique. C'est une carte internationale fournissant un ensemble d'assistances et d'assurances. Les plafonds de retrait et de paiement varient d'une banque à l'autre, mais sont en général de l'ordre de 700 € par semaine pour les retraits, 2 000 € par mois pour les paiement. Sa cotisation annuelle est de l'ordre de 40 €[10].

Certaines banques la rebaptisent et lui donnent un nom commercial différent, par exemple Cléo au LCL[11].

Services complémentaires:

  • Assurances et assistances à l'étranger.

Concurrentes à gamme:

  • Air-France KLM American Express Silver ; Blue American Express
  • Mastercard classique

Visa Electron[modifier | modifier le code]

Carte Visa Electron suédoise illustrant le nouveau logo d'Electron

La carte Visa Electron est une carte de paiement d'entrée de gamme. Elle a la particularité de déclencher une demande d'autorisation à chaque usage, quel que soit le montant de la transaction. Elle ne dispose pas d'embossage (numéro en relief) et ne peut être utilisée que dans les terminaux de paiement électronique capables d'effectuer des demandes d'autorisation[12][13].

Son tarif est généralement moins élevé que la carte Visa classic, bien que son utilisation soit plus coûteuse pour les banques et commerçants (à cause de la demande systématique d'autorisation). Selon les banques, elle peut bénéficier des mêmes assurances et assistances que ses grandes sœurs Visa classic, ou bien être commercialisée sans assurance ni assistance comme à La Banque postale afin de réduire les cotisations annuelles[14].

Cependant, les retraits « déplacés », c'est-à-dire effectués dans un distributeur d'un autre réseau que celui de la banque émettrice, sont souvent payants, et ce dès le premier retrait (généralement 1 € par retrait déplacé dans les DAB de la zone euro). Elle peut par conséquent revenir plus cher à l'année qu'une carte traditionnelle.

Les plafonds de retrait et de paiement, calculés sur 7 jours ou 30 jours glissants sont en général peu élevés mais il est toujours possible de négocier les plafonds avec la banque émettrice.

Certaines banques la rebaptisent et lui donnent un nom commercial différent, par exemple Realys à La Banque postale ou Sensea à la Caisse d'épargne.

Cette carte n'est pas très répandue et n'est pas distribuée dans tous les pays. En Suisse par exemple elle n'est pas commercialisée.

Concurrentes à gamme équivalent :

  • Maestro ou encore "Mastercard online" de MasterCard,
  • Pas d'équivalent chez Américan Express.

Visa Prépayée[modifier | modifier le code]

Tout comme son concurrent Mastercard, Visa délivre des cartes prépayées[15], soit de type Visa, Visa débit ou Visa Electron.

V-PAY[modifier | modifier le code]

La carte V-PAY est une nouvelle carte de paiement d'entrée de gamme délivrée par Visa. Elle présente la particularité de n'être utilisable qu'en Europe, en zone SEPA

Il s'agit également d'une carte à demande systématique d'autorisation et dépourvue d'embossage[16]. Elle ne comporte pas de zone signature, il appartient au commerçant l'acceptant de demander une pièce d'identité. Elle ne peut être utilisée que dans les terminaux de paiement électronique disposant d'un lecteur de cartes à puces EMV et effectuant des demandes d'autorisation en temps réel. La saisie du code est obligatoire chez les commerçants. Elle peut également être utilisée sur Internet.

En France, elle est disponible à la Société générale.

Concurrentes à gamme équivalent :

Pour les professionnels[modifier | modifier le code]

Le marché des cartes professionnelles en France offre aux entreprises 11 cartes différentes. Elles sont proposées par Visa, MasterCard et American Express et commercialisée par les banques. Les acteurs du marché proposent des cartes professionnelles pour toutes les tailles d'entreprise. Les services proposés sont de l'ordre de l'aide à la gestion des dépenses pour s'adapter aux politiques financières des entreprises. Mais les cartes professionnelles offrent aussi des services d'assurance et d'assistance aux détenteurs[17].

Visa Europe souhaite exploiter davantage les opportunités d'équipement et d'usage de la carte professionnelle : 50% des professionnels ne sont pas équipés d'une carte professionnelle et 33% des détenteurs ne l'utilisent pas ou peu[18].

En juin 2013, Visa Europe dénombre 2,1 millions de cartes professionnelles en France[19].

Visa Platinum Business[modifier | modifier le code]

La Banque Populaire a lancé en juin 2013 la Visa Platinum Business. Elle s'adresse aux dirigeants d'entreprises et aux indépendants[20].

Son objectif principal est de faire gagner du temps à ses détenteurs. Elle propose ainsi des assurances élargies et une gamme de services d'assistance personnelle (service de conciergerie comprenant le secrétariat, la restauration, les déplacements, l'organisation d'événements professionnels)[21].

Visa Gold Business class[modifier | modifier le code]

Lancée en 2012 à destination des professionnels et des très petites entreprises (TPE), l’offre Visa Gold Business combine la carte Visa Gold avec l’option des services Business Class, réservée initialement aux grandes entreprises[22].

Innovation et nouvelles technologies[modifier | modifier le code]

Paiement sans contact[modifier | modifier le code]

En mai 2014, le marché du paiement sans contact en France représente 36,7% du parc CB avec 22 002 455 cartes sans contact soit une augmentation de 4%[23].

Visa payWave est le système de paiement sans contact de Visa[24].

En 2013, 4,2 millions achats sans contact ont été effectués en France alors que le nombre de commerçants équipés de cette technologie est encore faible (10% en 2014). En 2014, Visa compte 15,7 millions de cartes Visa sans contact en France, pour 330 000 terminaux de paiement sans contact[25].

Le paiement sans contact pose pas mal de problèmes de sécurité. De nombreux systèmes en vente libre sur Internet permettent d'imiter les bornes de paiement alors même que les banques diffusent sans aucun principe de précaution des cartes bancaires permettant le paiement sans contact. Sans que les clients aient le choix, la majorité des banques remplacent les cartes bancaires par des cartes disposant de cette caractéristique qui pose problème[26],[27].

On peut cependant refuser une carte permettant le paiement sans contact et exiger de sa banque une carte ne le permettant pas.

Pour protéger sa carte bancaire d'un piratage, il est recommandé de la conserver dans un étui spécial ou dans une feuille d'aluminium.

Paiement en ligne[modifier | modifier le code]

E-Carte bleue[modifier | modifier le code]

L'E-carte bleue est un service de paiement sur Internet. Chaque fois que l'utilisateur veut effectuer un paiement sur Internet, un numéro de carte à durée de validité courte est créé. De cette façon, le numéro réel de la carte de l'utilisateur n'est pas transmis sur Internet. Le service ne fonctionne pas avec certaines boutiques[28].

E-carte bleue est une option associée à la carte Visa et la carte Mastercard. En France, le service est proposé par nombre de banques, dont la Société générale, le groupe Banque populaire, LCL, la Caisse d'épargne et La Banque postale. Selon la banque, le service peut être gratuit ou facturé 10 € par an.

V.me by Visa[modifier | modifier le code]

En 2013, Visa a lancé V.me by Visa, un portefeuille numérique qui permet d'héberger toutes ses cartes bancaires. Ce portefeuille numérique est à ouvrir auprès de sa banque. Il poursuit deux objectifs : faciliter le paiement de ses achats en ligne et garantir la sécurité des paiements en ligne[29].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La carte bancaire : un véritable instrument européen »
  2. « Chiffres Visa » (consulté le 2010-11-5)
  3. http://www.argentmag.com/banque/cartes-bancaire.php
  4. « Visa infinite »
  5. « La carte visa Infinite , la carte bancaire de luxe à découvrir »
  6. « Visa Infinite le Club : demandez le programme ! »
  7. « Une carte Visa Platinum dans les Banques populaires »
  8. « Carte Visa Platinum »
  9. « La carte Visa Premier : pour quelle utilisation ? »
  10. « Cartes bancaires : l'embarras du choix »
  11. « Les cartes bancaires les moins chères : 22e ex-aequo - LCL (Visa) : 39 euros par an »
  12. « Visa electron »
  13. « Le comparatif des prix des cartes bancaires en 2014 : Carte Visa Electron : de 0 à 38 euros »
  14. « 5 Choses à savoir sur la Carte Electron »
  15. « Les cartes bancaires prépayées »
  16. « Visa à autorisation systématique (Electron ou V-Pay) »
  17. « Bien choisir sa carte corporate », Option Finance,‎ 8 avril 2013
  18. « Visa Europe : nouveautés sur le marché des cartes pro en 2013-2014 », Systèmes de paiement,‎ 13 septembre 2013
  19. Andrea Toucinho, « Visa Europe France compte 2,2 millions de cartes de paiement professionnelles », Système de paiement,‎ 7 juin 2013
  20. « Une nouvelle carte haut de gamme pour les chefs d'entreprise »
  21. « Banque Populaire lance la carte Visa Platinum Business »
  22. « Carte Visa Gold Business class de la Société Générale : pour les dirigeants de TPE qui voyagent »
  23. « Parc cartes CB sans contact »
  24. « Le paiement sans contact déjà médaille d'or aux JO de Londres ? »
  25. « 85% des Français connaissent le paiement sans contact, selon Visa », Technologies bancaires,‎ octobre 2014
  26. http://www.france4.fr/emissions/on-n-est-plus-des-pigeons/enquete/paiement-sans-contactet-sans-risque_228933
  27. http://www.globalsecuritymag.fr/Les-nouvelles-cartes-de-paiement,20121011,32948.html
  28. « La carte bancaire virtuelle à usage unique : un service trop cher »
  29. « Visa va lancer son portefeuille électronique en France »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]