Virus de la mosaïque du chénopode

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Virus de la mosaïque
du chénopode

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Virus de la mosaïque du chénopode

Classification
Type Virus
Groupe Groupe IV
Famille non assignée
Genre Sobemovirus

Espèce

Virus de la mosaïque du chénopode
— auteur incomplet —, date à préciser

Le virus de la mosaïque du chénopode, ou SoMV (acronyme de Sowbane mosaic virus), est un phytovirus pathogène, qui affecte principalement les plantes de la famille des Chenopodiaceae. Il est classé dans le genre des Sobemovirus dont l'espèce type est le virus de la mosaïque du haricot du Sud des États-Unis (SBMV, Southern bean mosaic virus).

C'est un virus à ARN simple brin à polarité positive, classé dans le groupe IV de la classification Baltimore. La capside non enveloppée et de forme ronde à symétrie icosaédrique a de 26-28 nm de diamètre.

C'est un virus très répandu en Amérique du Sud et en Amérique centrale, mais présent également dans les autres continents, qui est transmis par des insectes vecteurs appartenant notamment aux familles des Aphididae et Cicadellidae, ainsi que par transmission mécanique et par les graines.

Parmi ses hôtes naturels, figurent les chénopodes (genre Chenopodium ssp.) chez lesquels il provoque une marbrure chlorotique, la vigne (genre Vitis ssp.) chez laquelle se produit parfois une infection latente.

Il infecte aussi mais rarement la pomme de terre et a été trouvé dans le cultivar 'Puebla' au Mexique[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]