Virtuality : Le Voyage du Phaeton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Virtuality)
Aller à : navigation, rechercher

Virtuality : Le Voyage du Phaeton

Titre original Virtuality
Genre Drame,
Science-fiction
Création Ronald D. Moore
Michael Taylor (en)
Production Ronald D. Moore
Musique Wendy and Lisa
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Fox
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 1
Durée 87 minutes
Diff. originale

Virtuality : Le Voyage du Phaeton (Virtuality) est un téléfilm américain réalisé par Peter Berg et écrit par Ronald D. Moore et Michael Taylor (en) diffusé le sur le réseau Fox.

Elle était destinée à être le pilote d'une série mais en raison des faibles audiences lors de sa diffusion, il n'y a pas de série prévue[1].

Ce téléfilm est inédit dans tous les pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule vers 2050, à bord du Phaeton, premier vaisseau de la Terre, sur un trajet de dix ans pour explorer le système solaire Epsilon Eridani, qui est le plus proche du nôtre. Afin d'aider les douze membres d'équipages à supporter la longue mission, un système de réalité virtuelle, les modules, est installé à bord du navire. Ces modules, qui sont portés comme des lunettes, permettent à l'équipage d'assumer diverses identités et de profiter d'une variété d'aventures pour surmonter l'absence d'intimité sur le Phaeton.

Le périple de l'équipage est diffusé sur Terre en tant qu'émission de télé-réalité.

Ce pilote se situe environ six mois après le décollage du Phaeton. L'équipe doit faire face entre un choix critique à l'approche de Neptune, entre leur dernière chance de retourner sur Terre ou poursuivre la mission comme prévue. Mais comme Terre semble être condamnée au point que la terre ferme devient une marchandise ; les scientifiques estiment que la planète deviendra inhabitable d'ici un siècle. La mission d'explorer le système solaire Episilon Eridani devient celle de trouver une nouvelle planète habitable.

Malheureusement, à l'approche du point de non retour, plusieurs problèmes se posent.

Le médecin de l'équipage, Adin Meyer, prend conscience qu'il est atteint d'une maladie de Parkinson débutante. Via les modules de réalité virtuelle, le commandant Frank Pike a commencé une relation adultérine avec la botaniste Rika Goddard, dont le mari, le psychologue Dr Roger Fallon, fait également partie de l'équipage.

Pendant ce temps, les modules de simulation connaissent plusieurs problèmes étranges impliquant un homme mystérieux. Ses actes contre les membres de l'équipage, réalisés à l'intérieur des simulations, deviennent de plus en plus préoccupants, y compris un viol en simulation, le meurtre simulé de Pike lors d'une guerre civile, et celui de Meyer poussé au bord d'une falaise. Malgré les difficultés, l'équipage décide à l'unanimité de continuer ce voyage devant durer une décennie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Source et légende : Version française (VF) sur RS Doublage[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Audiences : Philanthropist Decolle, Virtuality Se Plante », sur TF1, consulté le 29 juin 2009
  2. « Fiche du doublage français du téléfilm », sur RS Doublage (consulté le 19 mars 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]