Virginie Hocq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Virginie Hocq

Description de cette image, également commentée ci-après

Virginie Hocq

Naissance (39 ans)
Braine-l'Alleud, Nivelles, Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Profession Humoriste
Actrice
Site internet http://www.virginiehocq.com/

Virginie Hocq, née à Nivelles[1] le , est une comédienne et humoriste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1993, Virginie Hocq entre à l’Académie de Braine-l’Alleud. Elle joue dans des café-théâtres (Le cercle de Saint-Anne) : L’Ours de Tchekhov, La Folle de Chaillot de Giraudoux et Gros Chagrin de Courteline.

En 1995, elle joue le rôle de Thérèse dans Le père Noël est une ordure et d’Isabelle et celui de la Mère Fanchette dans Les Parades de Beaumarchais.

En 1996, elle est admise au Conservatoire royal de Bruxelles, d'où elle sort avec un premier prix de comédie. Elle joue sa première publicité audiovisuelle (pour Télémoustique). Elle participe à Liberté Surveillée mis en scène par Lucien Binot, et à Les Hirondelles sont sur le fil.

En 1998, elle joue dans Les héros de mon enfance de Michel Tremblay, Canto General mis en scène par J. Fox. Elle obtient le rôle de Zoé dans Cendrillon mis en scène par Laurence Vielle (joué au Botanique).

En 1999, elle crée son premier spectacle d’humour seule en scène, intitulé Dis oui !.

En 2001, elle fait la connaissance de Patrick Chaboud et participe au spectacle du Magic Land Théâtre Le Magic Land règle ses Contes avec lequel elle part en tournée à travers la France, la Belgique et le Canada (96 représentations). Elle entre à la Fédération Belge d’Improvisation Amateur (FBIA). Elle rejoue dans Cendrillon, mis en scène par Pietro Ruzzi cette fois (joué au Botanique et aux Riches Claires).

En 2002, elle fait ses premières apparitions aux télévisions belges « Canal Plus » (publicité) et « La Une » (les Allumés.be). Elle entre à la Ligue d’improvisation belge professionnelle, et reçoit le prix du public, de 2002 à 2004.

En 2003, elle présente son deuxième One-man-show, Qui a dit faible ?, écrit avec Patrick Ridremont. Elle est élue meilleure comédienne 2003 par les lecteurs du magazine Kiosque, et reçoit le prix de la Communauté Française au Festival du Rire de Rochefort.

En 2004, elle remporte les prix du public et du jury au festival de Lorgues. Elle crée une rubrique hebdomadaire sur la radio VivaCité, intitulée Les tocs de Virginie Hocq. Elle retourne au Magic Land Théâtre avec Le Magic Land règle ses Contes et Le Magic Land : erreur de genèse. Elle quitte la Ligue d’improvisation belge professionnelle. Michel Deville vient la trouver pour son film Un fil à la patte, avec Emmanuelle Béart et Patrick Timsit notamment.

En 2005, elle crée son nouveau One-man-show C’est tout moi à Bruxelles, écrit avec Patrick Chaboud (Malvira) et Victor Scheffer, avant de le présenter l’année suivante à Paris, puis en tournée en Belgique, en France, en Suisse et au Québec. Elle participe à la première partie de la tournée des Frères Taloche en Belgique. Elle joue pendant la première partie des concerts de Lara Fabian (Belgique, France, Suisse). Elle participe au concept Improjusticia mis en scène par Bruno Coppens. Elle reçoit le prix de la presse au festival International de Morgues. Elle joue aux festivals d’Apt (au Sud de la France), de Montreux (en Suisse), du Québec. Elle rejoue au festival de Lorgues.

En 2006, elle poursuit sa tournée de C’est tout moi en Belgique, en Suisse et au Québec. Elle participe de nouveau à Improjusticia, toujours avec Bruno Coppens. Elle joue dans Bataille navale, un téléfilm d’Anne Deluz. Elle joue dans Confession sur Canapé, une série de 26 minutes sur Canal+. Elle reçoit le prix du Coup de Cœur du festival Grand Rire au Québec, et participe au festival de Montreux (Suisse). Elle joue dans la reprise des Monologues du Vagin d’Eve Ensler à Bruxelles. Elle s’essaie à la télévision française Attention à la Marche, Merci d’éteindre vos portables et Sur un air de fête.

En , elle intègre pour peu de temps, la Bande à Ruquier dans l’émission On a tout essayé sur France 2 puis participe aux 60 secondes du Colisée toujours sur France 2 avec Olivier Minne. Elle poursuit sa tournée C’est tout moi et Les Monologues du vagin en France et en Belgique. Elle a enregistré le DVD du spectacle C’est tout moi le 12 et 13 mai 2008 au Théâtre royal de Namur. La sortie de celui-ci s'est effectuée en Belgique, France et Suisse en .

En 2011, elle participe à l'émission Fort Boyard sur France 2 diffusée le .

En 2012, elle est invitée sur le tournage de Nos chers voisins sur TF1 jouant le rôle d'Edwidge, la sœur d'Amélie.

Actuellement, Virginie Hocq joue son nouveau spectacle intitulé Pas d'inquiétude qu'elle a présenté en Belgique à la fin 2010 et en 2011-2012 et 2013 en Belgique-France- Suisse- Italie. Elle a enregistré le DVD du spectacle Pas d'inquiétude le 21 mars 2012 au Forum de Liège. La sortie de celui-ci s'est effectuée en Belgique, France .

Depuis 2012 elle joue le rôle de Morgane, l'héroïne de la série TV intitulée Vive la colo! diffusée sur RTBF et TF1.

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • Avec le Magic Land Théâtre :
    • Le Magic Land règle ses contes
    • Le Magic Land : Erreur de genèse

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

On peut la voir aussi avec Eric Boschman, dans des modules culinaires de quelques minutes, sur Cuisine.tv, où elle joue le rôle de la cuisinière lambda, en présentant des recettes avec son style décalé. À noter que ces modules sont créés par Femme d’aujourd’hui; la chaîne, elle, ne fait que les diffuser.

Elle a également participé à des caméras cachées aux côtés de François Damiens, en tant que complice (dans le rôle d'une secrétaire et d'une directrice de casting).

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]